Hockey féminin : Marie-Philip Poulin offre la médaille d’or aux Canadiennes

C’était ce soir qu’avait lieu la grande finale du championnat du monde de hockey féminin. Au menu : un classique, alors que les Canadiennes affrontaient les Américaines pour l’obtention de la médaille d’or.

Voici d’ailleurs à quoi ressemblait la formation canadienne pour l’occasion :

La première période fut l’affaire d’Alex Carpenter, alors que l’Américaine a inscrit deux buts en étant postée devant le filet. C’est là qu’il faut aller pour marquer, et elle l’a bien compris.

Les Américaines ont donc retraité au vestiaire avec deux buts d’avance sur les Canadiennes.

En deuxième, toutefois, ces dernières ont démontré du caractère. Tout d’abord, ce fut Brianne Jenner…

…puis, Jamie Lee Rattray a fait dévier le tir de Jocelyne Larocque dans le filet des Américaines.

En troisième, on a vu les deux équipes jouer avec le couteau entre les dents. Les Canadiennes ont écopé de quelques pénalités, mais elles ont réussi à ne pas accorder de buts, notamment grâce à l’excellent travail d’Ann-Renée Desbiens.

En toute fin de période, Rattray est passé à quelques centimètres d’offrir la médaille d’or aux Canadiennes, mais la rondelle n’est jamais entrée dans le filet.

Et en prolongation, qui d’autre que la Québécoise Marie-Philip Poulin pour inscrire le but en or? La capitaine canadienne a trouvé le fond du filet, et après une révision vidéo, les Canadiennes ont pu célébrer leur victoire.

Du même coup, les joueuses canadiennes remportent la médaille d’or à la suite d’un bel effort de caractère et d’un match de très grande qualité. Quant à Poulin, elle solidifie sa place parmi les plus grandes joueuses de hockey féminin.

Un beau moment pour les Canadiennes.

En rafale

– Luc Robitaille vante son nouveau joueur de centre.

– Une performance exceptionnelle de Vasek Pospisil.

https://twitter.com/RDSca/status/1432867737244680194

– Bonne nouvelle pour le Wild.

– Des nouvelles de l’Avalanche.

– Un nouveau venu chez les Jays.

PLUS DE NOUVELLES