Kirby Dach performe mieux quand le moment est important

Force est d’admettre que Kent Hughes a connu un été très occupé. Très occupé, certes, mais très révélateur sur ses objectifs et ceux de son équipe. Le nouveau DG a un plan en tête et il veut gagner bientôt. Il ne veut pas entamer une longue et pénible reconstruction comme les Sabres ou même les Oilers.

Et ce plan, il est passé par l’acquisition de Kirby Dach le 7 juillet dernier, notamment. Dach est un gros bonhomme de 6 pieds 4 pouces, 197 livres. Le gars est encore jeune à 21 ans et a un potentiel immense. À Chicago, il n’a pas nécessairement connu le meilleur début de carrière, mais à Montréal, cela pourra changer.

D’ailleurs, Hughes lui a confié qu’il allait pratiquer un style plus offensif quelques instants après l’échange.

En cette journée de tournoi de golf du Canadien, l’entraîneur-chef des Olympiques de Gatineau, Louis Robitaille, s’est adressé aux boys de La Poche bleue. Il n’avait que des bons mots à l’endroit de son ancien protégé.

En 2017-2018, Robitaille a dirigé Dach avec l’équipe canadienne des moins de 17 ans. Disons que le passage de Dach avec cette équipe a marqué l’entraîneur.

C’est un gros bonhomme. Il a de la vitesse et de bonnes mains; c’est un gars qui va amener de l’offensive. Il joue extrêmement bien sans la rondelle. Surtout, c’est un leader. – Louis Robitaille

Dach est un leader. Ça, c’est vrai. Rappelez-vous du Championnat du monde junior en 2019. L’attaquant du CH a été nommé capitaine du Canada un peu avant de se blesser. Et en raison des règlements internationaux, l’entraîneur-chef, André Tourigny, a dû nommer un autre capitaine en raison de l’absence du « vrai capitaine », terme que Tourigny a utilisés lors d’un point de presse.

Son (court) tournoi comme capitaine n’a pas passé inaperçu au sein de la direction canadienne.

Selon Robitaille, « plus le stage est gros, plus il (Dach) sera bon ». Et il n’y a pas plus gros « stage » que Montréal, dans la LNH. Reste à voir si Dach réussira à faire mentir ses premières saisons pour les moins ordinaires dans la grande ligue. Le coach des Olympiques pense même que le droitier est le futur joueur de centre de deuxième trio de l’équipe.

Le gars a toutes les habiletés pour réussir. À lui de démontrer de quel bois il se chauffe maintenant.

En rafale

– Oui.

– Anderson, photographe dans l’âme.

– C’est clair.

– Il faut en revenir.

– Stone de retour à Calgary sur les termes d’un essai professionnel.

PLUS DE NOUVELLES