Kent Hughes est passé très près de ne pas échanger Artturi Lehkonen

Dans les semaines précédant la date limite des transactions, le nom d’Artturi Lehkonen circulait beaucoup dans les différentes rumeurs de transaction au sein de la LNH. Peut-être pas autant que Ben Chiarot, qui était presque assurément sur son départ, mais Lehky était un gars convoité, et ce, malgré le prix assez élevé exigé pour ses services.

Finalement, on le sait : il a été échangé à l’Avalanche en retour du défenseur Justin Barron et d’un choix de deuxième ronde. Joe Sakic a payé le gros prix, mais avec les séries que connaît présentement Lehkonen (11 points en 14 matchs, dont le but victorieux en finale de l’Ouest), il ne le regrette pas du tout.

Plus tôt aujourd’hui, Pierre LeBrun a publié un excellent texte dans lequel il nous amène dans les coulisses de la transaction impliquant Lehkonen, offrant du même coup des informations fort intéressantes sur celle-ci.

S’il y a une chose qui ressort en lisant les propos de LeBrun, c’est que Kent Hughes n’avait vraiment pas l’intention d’échanger Lehkonen. Il aimait beaucoup ce que le Finlandais amenait à sa formation, mais pour le bon prix (qui en était un assez gros), il allait considérer une transaction.

Or, pendant plusieurs semaines, l’Avalanche et Joe Sakic ont été très agressifs au niveau de leur intérêt pour Lehky. Comme Hughes l’affirme, Sakic revenait constamment à la charge, mais sans atteindre le prix demandé par Hughes. À un moment donné, ce dernier note qu’il se sentait presque mal de lui répondre « non » sans cesse.

Malgré tout, dans les dernières minutes avant la date limite, Sakic a finalement cédé et il a ajouté un choix de deuxième ronde à son offre. L’Avalanche voulait acquérir Lehkonen contre Barron, one-on-one, mais Hughes voulait plus. Et il l’a finalement eu.

LeBrun note également qu’à un certain moment, Hughes a demandé un joueur particulier contre Lehkonen et que Sakic a immédiatement refusé. J’ai tendance à croire qu’il s’agit probablement de Bowen Byram ou d’Alex Newhook, mais je ne fais que spéculer.

Pour en revenir à la transaction, Hughes était même si convaincu qu’il n’échangerait pas Lehkonen qu’il a remonté le moral de son personnel d’entraîneurs après la transaction de Brett Kulak (les entraîneurs étaient très déçus de perdre Kulak) en leur disant « qu’au moins, Lehkonen ne quittera pas ». Oups.

Mais bref, en fin de compte, les deux équipes y ont trouvé leur compte. Le CH a obtenu deux atouts de qualité en retour de Lehkonen et l’Avalanche est présentement en finale, notamment grâce aux services rendus par l’ancien du CH. Et même le père d’Artturi, Ismo, en ressort gagnant, lui qui pourra finalement voir son fils jouer en finale en étant sur place.

Je vous invite fortement à lire le texte de LeBrun (que je vous remets ICI), qui a vraiment fait un excellent travail sur le dossier. On souhaite la meilleure des chances à Lehkonen pour la finale, évidemment.

En Rafale

– Trophée Jean-Brière (MVP de la LHJMQ) : Joshua Roy devancé par William Dufour.

– Le jeune Cayden Primeau au tournoi Pee-Wee de Québec. J’adore.

– Évidemment.

– Ce sera à surveiller.

– Voyons donc…

PLUS DE NOUVELLES