Juraj Slafkovský : Michel Bergeron voit un Jesperi Kotkaniemi 2.0 en lui

Juraj Slafkovský a énormément fait parler de lui depuis que le CH l’a sélectionné au premier rang du dernier repêchage. Le jeune Slovaque a connu un début de carrière timide dans la LNH, mais il a démontré des flashs évidents et il a, selon moi, démontré qu’il a les outils pour être un bon joueur de la LNH à long terme.

Je ne pense pas qu’il sera dominant, mais je le vois comme un bon élément sur le top-6 qui amène une autre dimension avec son jeu physique.

Malheureusement pour Slafkovský, une blessure le tiendra à l’écart pour les trois prochains mois, ce qui fait en sorte qu’on peut supposer que sa saison recrue est terminée. Au mieux, il reviendra pour une poignée de matchs en fin de campagne, mais aussi bien ne pas le précipiter s’il n’est pas prêt.

Michel Bergeron a donc profité du fait que la saison du jeune est terminée pour revenir sur celle-ci, et il affirme que selon lui, Slafkovský ressemble un brin à un Jesperi Kotkaniemi 2.0.

Selon Bergeron, les nombreuses questions soulevées par rapport à l’endroit où le Slovaque devait jouer cette saison ressemblent à celles qui ont été soulevées dans la gestion du dossier KK. Dans les deux cas, le jeune n’avait pas été envoyé au CMJ et il avait passé toute sa première saison à Montréal.

Ce n’est pas sans rappeler les récents propos de Georges Laraque au sujet du Slovaque, affirmant que le CH était en train de le « scrapper » (avant sa blessure comme il l’avait fait avec Kotkaniemi.

Rappelons toutefois que Kotkaniemi avait passé du temps à Laval lors de sa deuxième campagne. Est-ce que Slafkovský fera la même chose l’an prochain?

Ceci dit, même si la gestion du dossier est peut-être similaire et que je comprends d’où vient la comparaison du Tigre, je ne suis pas forcément en accord. Je trouve que Slafkovský a joué avec un certain aplomb pendant une bonne partie de la saison, une chose que Kotkaniemi n’avait pas par moments.

Il y a encore beaucoup de travail à faire pour que Slafkovský devienne un élément important sur le top-6 de l’équipe, et le fait qu’il ratera la moitié de sa saison recrue n’est pas idéal non plus, mais j’ai personnellement été encouragé par le jeu du Slovaque cette saison. C’était erratique et peu inspirant par moments, mais il a démontré de très belles choses.

Dans tous les cas, souhaitons que la carrière de Slafkovský à Montréal soit plus glorieuse que celle de Kotkaniemi en ville. Sinon, peut-être que les Hurricanes lui feront une offre hostile dans deux ans et demi, hehe.

En rafale

– Pas une vilaine comparaison.

– Beau moment pour Jakob Pelletier.

– Quelle situation horrible pour Bruce Boudreau.

– Alex Ovechkin pourrait rater le match des siens ce soir. Une décision sera prise avant la rencontre.

– Intéressant.

PLUS DE NOUVELLES