Juraj Slafkovsky et Jaromir Jagr : un style de jeu semblable selon un proche de Nick Bobrov

Ça fait désormais deux semaines que le Canadien a arrêté son choix sur Juraj Slafkovsky au premier rang du repêchage. Évidemment, c’était une sélection déterminante pour l’avenir de l’équipe, alors que les performances de Slafkovsky dans les années à venir pourraient déterminer le statut de l’équipe.

Il ne sera pas le seul facteur, certes, mais quand tu repêches un joueur au premier rang, il sera un énorme morceau de l’équation. S’il performe à la hauteur, il peut amener l’équipe vers le sommet, mais s’il n’y parvient pas, il peut ralentir la reconstruction de l’équipe pour de longues années.

Mais clairement, si le CH a sélectionné Slafkovsky, c’est qu’il croyait en le potentiel du jeune Slovaque. Dans un monde idéal, Slafkovsky peut devenir un joueur dans le moule de Mikko Rantanen, par exemple, ce qui serait un gros plus pour le Tricolore.

Or, certains ont un autre comparatif pour le style de jeu du jeune homme : Jaromir Jagr. Et quand je dis « certains », ça inclut notamment un proche de Nick Bobrov, Oto Hascak, tel qu’Arpon Basu et Marc-Antoine Godin le rapportaient plus tôt sur Athlétique Montréal

Qui est ce Oto Hascak? Actuellement, Hascak est le DG adjoint de l’équipe slovaque, soit celle pour laquelle Slafkovsky a évolué aux derniers Jeux olympiques. Vous savez, ceux durant lesquels il a été nommé MVP du tournoi.

Mais Hascak est également un homme de hockey en qui Bobrov, l’un des co-directeurs du recrutement chez le CH, a énormément confiance. En effet, Hascak a obtenu sa première chance dans la LNH grâce à Bobrov, alors qu’il est devenu l’un de ses bras droits pour développer le département de recrutement européen chez les Bruins, il y a près de 20 ans de ça.

Clairement, donc, l’opinion de Hascak vaut quelque chose aux yeux de Bobrov. Ce dernier ne s’est pas appuyé seulement sur ce que son ancien collègue pensait de Slafkovsky, mais c’est quand même quelque chose dont il a probablement tenu compte.

Non, Slafkovsky n’aura (presque assurément) pas une carrière à l’image de celle de Jagr, qui est l’un des meilleurs joueurs de l’histoire de la LNH. Ceci dit, ce n’est pas ce qui est soutenu par Hascak. Ce dernier note que les deux joueurs jouent de façon similaire, tant au niveau du coup de patin, du tir ou de la protection de rondelle. That’s it.

Et au niveau de l’attitude et de la maturité du gars, également.

Hascak affirme d’ailleurs que ça ne lui a pas sauté aux yeux durant les Jeux, mais bien avant même que ceux-ci commencent, alors que Slafkovsky ressemblait déjà à Jagr sur la glace durant la préparation de l’équipe pour le tournoi.

Je vous recommande très chaudement la lecture du texte des deux journalistes d’Athlétique Montréal (que je vous remets ICI). On en apprend énormément sur le processus qui a mené à la sélection de Slafkovsky et c’est extrêmement intéressant.

Est-ce que je vous ai déjà dit que j’ai hâte de le voir en action?

En rafale

– Le calendrier complet de la saison 2022-23 du Rocket est dévoilé.

– On lui souhaite.

– À suivre.

– Intéressant.

– C’est la saison des rumeurs dans la MLB.

PLUS DE NOUVELLES