Matthew Tkachuk : l’arbitrage aura lieu le 11 août (mais il n’y sera probablement pas)

C’est le gros sujet dans la LNH actuellement : Matthew Tkachuk a décidé de fermer la porte à l’idée de demeurer à Calgary à long terme, si bien que les Flames sont actuellement au stade où ils essaient de l’échanger afin de ne pas le perdre pour rien l’été prochain, alors qu’il deviendra joueur autonome sans restriction.

Actuellement, il est joueur autonome avec restriction. Théoriquement, donc, les Flames pourraient le conserver en vue de 2022-23, mais c’est peu probable.

Il y a quelques jours, les Flames ont décidé d’avoir recours à l’arbitrage pour décider du prochain contrat du joueur. Cependant, s’il est échangé à une autre équipe, on peut se douter que ça viendra avec un contrat à long terme, si bien qu’il n’aura probablement pas besoin de se soumettre à ce processus.

Mais clairement, la date de l’arbitrage était importante, puisqu’elle est en quelque sorte une certaine date butoir pour l’échanger. En effet, si Tkachuk passe en arbitrage, il ne peut pas signer une prolongation de contrat avant le 1er janvier prochain, ce qui fait en sorte que c’est beaucoup plus avantageux pour les équipes d’aller le chercher avant la séance d’arbitrage pour le signer à long terme.

La transaction pourrait avoir lieu à la prochaine date limite aussi, mais c’est moins probable. Après tout, s’il se blesse, les Flames ne pourront pas l’échanger et il quittera sans que l’équipe n’obtienne rien en retour. Ce sera probablement avant la séance d’arbitrage, donc.

Et voilà que l’AJLNH vient d’annoncer que pour Tkachuk, la séance d’arbitrage aura lieu le 11 août prochain, soit la dernière date possible.

Cependant, comme je le disais, je serais très surpris de voir Tkachuk aller en arbitrage le 11 août prochain. Ce qui me surprendrait beaucoup moins, c’est qu’à cette date, Tkachuk ait un nouvel uniforme et un nouveau contrat à long terme.

Parce que oui, ce serait assez improbable qu’il n’ait pas quitté d’ici le 11 août.

Mais même si ce dossier-là ne devrait pas se rendre en arbitrage pour les Flames, ça ne veut pas dire que l’équipe n’aura pas à se soumettre au processus pour d’autres dossiers. Andrew Mangiapane et Oliver Kylington ont demandé l’arbitrage et, dans les deux cas, les audiences se tiendront quelques jours avant celle qui est actuellement prévue pour Tkachuk.

Brad Treliving aura du gros pain sur la planche dans la première moitié du mois d’août.

Rappelons d’ailleurs qu’aucun joueur chez le Canadien n’aura recours à l’arbitrage cette année. Rem Pitlick et Samuel Montembeault auraient pu y avoir recours, mais le premier n’a pas reçu d’offre qualificative (il est finalement revenu à Montréal pour deux ans) tandis que le second a paraphé un contrat de deux saisons.

Bref, il faut s’attendre à ce que Tkachuk soit échangé d’ici trois semaines, alors que son audience est prévue dans exactement 21 jours. Vous pouvez cependant mettre un vieux 2 $ sur le fait qu’il n’y sera pas : le 11 août prochain, il sera dans un nouvel uniforme avec un beau gros contrat à long terme.

En rafale

– Parlant de Tkachuk, il aurait refusé une offre de huit ans pour 88 M$ de la part des Flames. Oui, il veut quitter. [RDT]

– Kasperi Kapanen, lui, évite l’arbitrage avec les Penguins.

Cependant, ça place les Penguins au-dessus du plafond salarial.

– Kyler Murray fait sauter la banque en Arizona.

– Intéressant.

PLUS DE NOUVELLES