Josh Anderson ne joue pas comme le joueur convoité qu’il était durant l’été

Si on exclut le premier trio, le Canadien a plusieurs joueurs (en attaque) qui ne sont pas exactement satisfaisants depuis le début de la saison.

Est-ce que le surplus d’attaquants, au lieu de créer une lutte à l’interne, est en train de faire en sorte qu’il y a trop de changements dans l’alignement et que les gars se perdent un peu?

Peut-être, oui.

En tout cas, les gars savent qu’ils doivent se lever. Ils savent que Nick Suzuki et Cole Caufield ne peuvent pas être les seuls à produire offensivement en ce début de saison.

Du lot, on peut penser que Josh Anderson est au courant que ses performances ne sont pas exactement à la hauteur des attentes. Après tout, en 12 joutes, il n’a que cinq points, dont trois buts.

Ses trois buts en 12 matchs ne sont pas vilains, mais on peut en attendre plus.

Mais c’est plus que ça dans le cas d’Anderson. On le sent moins impliqué et moins physique que par le passé et il ressemble de plus en plus à un passager… et de moins en moins à un Chris Kreider 2.0.

Je ne suis pas en train de dire que le CH doit s’en débarrasser. Ce que je dis, c’est qu’en ce moment, il ne joue pas comme le joueur convoité qu’il était l’été passé lors de la saison morte. Vous souvenez-vous de toutes les rumeurs?

Et on se rend de plus en plus compte qu’il n’est pas le plus gros problème du CH, mais qu’en ce moment, il ne fait pas partie de la solution pour autant.

Mathias Brunet (BPM Sports) considère que le #17 est sa déception à l’attaque. Tony Marinaro, lui, croit que s’il ne joue pas physique, Anderson n’apporte rien au Canadien de Montréal.

Et de son côté, Martin McGuire pense qu’il est frustré.

À ses yeux, Anderson n’arrive pas à se trouver sous la nouvelle administration et il pense que cela explique potentiellement son geste de frustration contre les Knights samedi passé.

Anderson ne fait pas partie des joueurs dont la production a baissé depuis le changement de garde, mais il est vrai qu’il avait clairement la confiance de Dominique Ducharme.

Rappelons que Martin St-Louis l’a essayé (l’an passé et cette année) avec les kids sur le premier trio, mais malgré un certain succès, il a été retiré de là. Et à court terme, c’est le poste de Kirby Dach à perdre.

Est-ce que cela fait partie de la frustration? Peut-être, oui.

Mais qu’importe d’où cela vient, le Canadien a besoin que Josh Anderson amène sur la glace tout ce qu’il peut donner. Il est rapide, il est fort et il sait tirer, ce qui représente tout un coffre à outils.

En rafale

– Vous en dites quoi?

– Rem Pitlick chez le Wild? [HF]

– En effet.

– Que faire avec lui?

– Intéressant.

PLUS DE NOUVELLES