ÉCJ : Owen Beck et Logan Mailloux ne sont pas sur la liste préliminaire de Craig Button

Mine de rien, d’ici quelques semaines, le Canada commencera à regrouper certains joueurs sur la glace afin de se préparer au prochain Championnat mondial junior de hockey.

Avec l’édition estivale, présentée il y a quelques mois, ça revient vite, hein?

Bref. Tout ça pour dire que tranquillement, il faut commencer à penser aux joueurs qui seront les représentants canadiens en vue de l’édition de cet hiver, qui aura lieu à Halifax et à Moncton.

Craig Button, expert des espoirs, s’est notamment prêté au jeu. Voici ce que son équipe a l’air présentement. Ça a le temps de changer quelques fois d’ici le tournoi, évidemment.

Joshua Roy et Riley Kidney y sont, eux. En ce moment, ce sont les deux seuls espoirs du Canadien à apparaître sur la liste.

Kidney a été le joueur de la dernière semaine dans la LHJMQ. Il a 26 points en 16 matchs dans la LHJMQ et, on s’en souviendra, il a représenté le Canada l’été passé. Il avait passé bien du temps dans les estrades, ceci dit.

Quant à Joshua Roy, il a aussi un excellent début de saison. Le Québécois, qui joue pour le Phoenix de Sherbrooke, a récolté 25 points en 14 matchs depuis qu’il est revenu dans le junior.

L’été passé, sous les couleurs du Canada, il avait joué plus régulièrement que son camarade Kidney.

Si on veut rire un brin, on peut ajouter un gars comme Connor Bedard ou Adam Fantilli à la liste des espoirs (potentiels) du CH à jouer au cours de ce tournoi. Mais officiellement, il n’y en a que deux.

Mais dans les faits, si les invitations diffèrent de la liste de Button, on peut se demander quelle serait la place d’un gars très utile comme Owen Beck au sein du tournoi, qui commencera dans un mois et demi.

J’ai le sentiment qu’il sera au camp d’Équipe Canada junior, mais sans pour autant avoir l’assurance de faire le club.

Mais bon. On sait qu’une ligne de centre qui commence avec Connor Bedard et Shane Wright (je m’attends à voir le Kraken le prêter), ça coupe déjà des places en partant. Mais comme profondeur, il peut faire le travail.

Notons aussi le fait que Logan Mailloux n’est pas sur sa liste. Cela me force à me demander s’il n’est pas là parce que les autres défenseurs droitiers lui sont supérieurs ou si Hockey Canada, qui ne s’est pas encore remis du scandale qui l’afflige, veut le laisser de côté.

Je ne m’attends pas à le voir au tournoi, moi.

En rafale

– Avis aux amateurs de soccer.

– Vous en dites quoi?

– Pas fou.

– C’est vrai, ça.

– État des rivaux du CH ce soir.

– Ça brasse à New York.

PLUS DE NOUVELLES