Jonathan Lekkerimaki : une cible intéressante si le CH devait s’avancer au prochain repêchage

Il reste désormais moins d’un mois avant le prochain repêchage amateur de la LNH, qui sera tenu au Centre Bell les 7 et 8 juillet prochains. Évidemment, pour le Canadien, ce sera un événement déterminant pour le futur de l’équipe, alors qu’en plus du tout premier choix, l’équipe aura quatre des 62 premiers choix de l’encan.

Comme je le disais : ce ne sera pas le moment de rater son coup.

Ce qu’on sait, c’est que les dirigeants du CH seront ouverts à s’avancer dans l’ordre du repêchage s’ils veulent sélectionner un joueur en particulier. Jeff Gorton l’a souvent fait dans le passé, Kent Hughes a affirmé qu’il envisagerait la possibilité et avec le grand nombre de choix dont dispose le CH, aussi bien s’avancer que de repêcher beaucoup de joueurs qu’on ne pourra pas tous mettre sous contrat.

Et c’est pourquoi j’ai envie de vous parler d’une cible potentielle du CH s’il devait s’avancer : Jonathan Lekkerimaki.

Mais qui est Lekkerimaki? Si j’avais à vous le décrire en trois mots, j’irais avec « un marqueur pur ».

Le jeune attaquant suédois est une réelle menace en zone offensive, lui qui est vu comme l’un des meilleurs (sinon le meilleur) buteurs de la cuvée. Son tir est assez dévastateur, comme en témoignent ses sept buts en 26 matchs dans la SHL cette saison. Important de préciser que la SHL est une ligue professionnelle et que Lekkerimaki n’avait que 17 ans.

La majorité des experts s’attendent à le voir sortir autour du 10e rang. Chris Peters l’a notamment placé au 9e rang de son classement plus tôt aujourd’hui, d’ailleurs.

Non, Lekkerimaki ne sera pas le tout premier joueur repêché au Centre Bell le 7 juillet prochain, mais si jamais le CH est prêt à payer pour s’avancer et obtenir un autre choix dans le top-10, je ne serais vraiment pas surpris qu’il sélectionne Lekkerimaki, avec qui l’équipe a soupé durant la semaine du CombineCe n’est pas une garantie, mais s’ils ont partagé un repas, c’est qu’il y a probablement un certain intérêt de la part du Tricolore à son endroit.

L’idée de voir le CH obtenir un autre choix top-10 pour sélectionner un gars comme Lekkerimaki n’est pas impossible. Arpon Basu croit notamment que c’est une possibilité, et j’ai tendance à être d’accord avec lui.

Lekkerimaki est né le 24 juillet 2004, ce qui fait en sorte qu’il n’aura que 17 ans au repêchage. Il aura 18 ans au début de la prochaine saison, mais le fait qu’il soit l’un des plus jeunes joueurs de la cuvée pourrait jouer en sa faveur au niveau de son développement étant donné qu’il est un brin plus jeune que ses semblables. C’est un peu comme Joshua Roy, qui est né le 6 août, l’an dernier.

Le jeune Suédois est donc, à mon sens, la cible logique du CH s’il doit s’avancer au prochain repêchage. Il n’est pas un joueur parfait, loin de là (son coup de patin et son jeu défensif sont à travailler), mais ses défauts sont des choses qui se travaillent. Marquer des buts, c’est quelque chose de plus difficile à développer, et Lekkerimaki maîtrise assez bien cette facette du jeu.

Personnellement, il me fait penser un brin à Cole Caufield (en un peu plus grand) au moment où il a été repêché par le CH. Ses deux années dans la NCAA lui auront été grandement bénéfiques, et comme Lekkerimaki devrait retourner en Suède l’an prochain, il me semble qu’il y a un parallèle intéressant à tracer ici.

Bref, on verra si le CH s’avancera au repêchage le 7 juillet, et s’il le fait, on verra si Lekkerimaki sera le joueur sélectionné. Et si ça devait être le cas, je vais être bien franc avec vous : je serai très heureux de cette décision.

En Rafale

– Finale de la Coupe Stanley : a LNH dévoile les deux horaires possibles.

– En effet.

– Vers qui l’Avalanche se tournera pour le match #1 de la finale?

– Intéressant.

– Au tour de DeChambeau de quitter le PGA Tour au profit de la série LIV.

PLUS DE NOUVELLES