Jonathan Drouin : de jeune maladroit à jeune homme | Une transaction rapide impliquant Drouin? | En rafale

Enfin! La période des Fêtes est fermée et je peux reprendre mon rythme de vie au quotidien. Maudit que j’étais écœuré de me promener entre Gatineau et Rouyn-Noranda…

Cela dit, pendant que je sirotais mon premier café, une petite bombe est tombée sur le Web. Cette petite bombe était la suivante :

DLC en a déjà jasé, je sais, mais je souhaitais tout de même livrer quelques propos concernant ce dossier. Tout d’abord, Jonathan Drouin a énormément progressé comme jeune homme. J’ai eu la chance de le côtoyer pendant deux étés consécutifs lors d’un tournoi « À bout de souffle (Drummondville) » orchestré par Charles-David Beaudoin et je peux certifier que la deuxième année (2014), il n’était plus le même jeune homme maladroit que j’avais connu au préalable.

En 2013 (saison 2012-2013), il était le joueur que les Drummondvillois attendaient, évidemment, mais Drouin ne semblait pas en maîtrise de cette situation. Il n’était clairement pas prêt à faire face à tous ces adeptes qui s’étaient déplacés uniquement pour LUI. Bref, il a échoué, disons cela comme ça… Je vous rappelle que Drouin venait tout juste de fêter ses 18 ans et qu’il n’avait pas encore été cassé par Steve Yzerman et le Lightning.

L’année suivante, lors de la saison 2013-2014, il est passé par une gamme d’émotions, dont une rétrogradation, à Halifax. Cette saison-là, le Lightning a forgé son caractère en le retournant avec les Mooseheads alors qu’il avait clairement le talent pour demeurer dans l’show… Toutefois, le kid devait peaufiner certaines facettes afin d’accéder au second niveau tant sur la glace que hors de celle-ci.

Vous vous souvenez de cette saison exceptionnelle de Jonathan Drouin? Au final, cette saison a été frustrante, mais elle lui a permis de devenir un homme plus mature!

Donc, en juillet 2014, il est revenu à notre tournoi et il était devenu un homme. Il a fait face à la musique et il était prêt afin d’affronter son public et les médias. Sa poignée de main était franche, son regard était honnête, il est arrivé en avance à l’aréna, il s’était bâti un club pour remporter (avec Grigorenko, Kucherov et Barberio, entre autres) ce tournoi 4 contre 4… et il y est parvenu.

Tout ça pour souligner que Drouin était un kid « maladroit » et qu’il est devenu un homme en l’espace d’un an. Cependant, il y a toujours des facettes à améliorer, comme chaque être humain, alors nous ne devons pas le peindre dans un coin immédiatement. Le mariage entre le Lightning, Jon Cooper et lui n’a jamais été un succès. Ceci est la preuve qu’un trip à 3, ce n’est pas gagnant.

Blague à part, si le Lightning est incapable de s’adapter au joueur de hockey exceptionnel qu’il est, il doit le bouger hâtivement afin qu’il ne devienne pas un flop. Effriter une confiance aussi juvénile, c’est très facile. Pour moi, à l’aube de ses 21 ans, il demeure toujours un diamant brut qui se doit d’être « frotté » davantage.

Ce n’est pas évident de transiger dans cette ligue comptable. Mais les directeurs généraux devraient profiter de son contrat d’entrée pour capitaliser et acquérir ce troisième choix au total (2013) qui se cherche une chaise régulière au sein d’un premier ou d’un deuxième trio à travers la Ligue nationale.

Une transaction rapide? Et pourquoi pas un pacte avec les Predators de Nashville qui aurait peut-être aimé le ramasser, en 2013? Jones vs. Drouin? En tout cas, les Preds figurent parmi une liste de formations où Drouin cadrait parfaitement! LIEN #OnSpécule

Mais gardez une chose en tête, lorsqu’un joueur demande une transaction, les vœux ne sont pas souvent exhaussés :

Sauf que, dans ce cas-ci, j’ai l’impression que ça pourrait aller vite!

Si le passé est garant de l’avenir, Steve Yzerman pourrait recevoir un joueur moins talentueux et un choix (mais pas de première ronde) en retour du magicien :

En passant, Drouin ne sera pas en uniforme aujourd’hui, mais le sera-t-il lors du prochain duel du Crunch?

À suivre…

Bref, quand ça ne fit pas, ça ne fit pas! Il n’y a pas que Michel Therrien qui a ses chouchous et ses mal-aimés#JustSaying

Ailleurs chez le Canadien
Je me pose la question suivante : est-ce que Marc Bergevin devrait se servir de sa profondeur en défensive afin d’acquérir Jonathan Drouin? De plus, il a un inventaire d’espoirs intéressants à offrir. #OnJaseLà

Un québécois avec des mains aussi magiques et qui demande juste d’être aimé, ce serait un bon move, non? Quoique Michel Therrien ne semble pas tomber facilement en amour avec ce type de joueur. 

– Avec Brendan Gallagher et une victoire lors de la Classique hivernale, le fun est de retour dans l’entourage du Canadien :

– En ce retour à la normale, je vous rappelle que le Canadien a pratiqué pour vrai aujourd’hui et que tous les détails se retrouvent ICI.

– Est-ce que Marc Bergevin finira par conclure une transaction avec le Roy? LIEN

Juste comme ça là, je sais que Patrick Roy est en amour avec Sven Andrighetto.

En rafale
– Concernant l’Équipe Canada Junior, je suis d’accord avec les propos de Tom Renney, je dois l’avouer :

– Cette statistique est très difficile sur l’orgueil du Canada :

– Voici une autre preuve démontrant que Jesse Puljujarvi est dans une classe à part :

En plus, il lui reste deux matchs qui pourraient lui permettre de se hisser au sommet…

– Jared Cowen est-il sur le point de quitter les Sénateurs d’Ottawa? LIEN

Je pense sincèrement qu’en date d’aujourd’hui, la valeur de Jarred Tinordi est plus élevée puisqu’il ne l’a pas détruite en jouant de façon aussi erratique (que Cowen).

– Robert Mayer, un ancien de l’organisation du Canadien, a un pas pire contrôle de la rondelle :

https://twitter.com/GrenAvery/status/683628758306283520

– Le directeur général des Devils du New Jersey, Ray Shero, aura du pain sur la planche lors des prochaines semaines : LIEN.

– Keaton Ellerby rejoindra le Gottéron afin de remplacer Alexandre Picard qui se retrouve sur la liste des éclopés :

– Brandon Saad a profité de la passe altruiste de Jack Johnson :

– Keith Aulie s’est exilé en Finlande et la formation de Helsinki semble très heureuse de son acquisition :

C’est vrai que Keith Aulie est un héros :

Ayoye!

PLUS DE NOUVELLES