Joel Edmundson n’est pas (encore?) sur la feuille de match pour ce soir

Hier après-midi, Martin St-Louis a déclaré que le défenseur Joel Edmundson allait possiblement jouer lors du match contre les Jets, qui aura lieu ce soir (à 20h, heure du Québec) au Manitoba.

Ce matin, Edmundson n’est pas encore sur la feuille de match de la LNH en vue du match de ce soir. Est-ce que cela veut dire qu’il ne jouera pas dans son coin de pays ce soir?

Pas si vite.

Oui, il existe un scénario où Edmundson ne joue pas. Après tout, le défenseur a donné quelques indices de son retour au jeu dans les derniers jours (via ses actions), mais il n’a pas encore vu de glace pendant un match.

Mais je ne m’en fais pas avec ça. Après tout, il est bel et bien possible que le #44 ne joue pas ce soir, mais n’oubliez pas que la feuille de match de la LNH peut être ajustée en cours de journée.

Et comme le dossier de son retour au jeu n’est pas simple, Kent Hughes a peut-être besoin de la journée pour s’y attarder.

Après tout, il ne faut pas oublier que pour réintégrer le robuste défenseur dans l’alignement, il faut non seulement envoyer un défenseur dans les estrades, mais il faut aussi sortir un joueur de l’alignement de 23 joueurs. C’est là que ce sera plus compliqué.

Mais commençons par la place sur la glace en tant que tel.

Si jamais Edmundson (gaucher) devait jouer, un défenseur devrait aller dans les estrades. Je ne crois pas que ce sera Kaiden Guhle, Jordan Harris ou David Savard, on va s’entendre sur ça.

Quels sont les avantages et les inconvénients de chaque gars?

Johnathan Kovacevic? Il est droitier, il est gros (et les Jets aussi) et il effectue son retour à Winnipeg. Il n’est clairement pas intouchable, mais s’il est en santé, je le vois jouer.

Chris Wideman? Il est petit et il en arrache, mais il est droitier, il commence à prendre ses aises dans une unité d’avantage numérique qui roule de plus en plus et il est un vétéran respecté.

Arber Xhekaj est, selon moi, le joueur qui pourrait écoper ce soir. Après tout, il ne s’est pas battu depuis un bout (il n’est pas là que pour ça, je sais, mais c’est une grande utilité), il est gaucher et il fait de plus en plus d’erreurs sur la patinoire. Il a fait le club en raison des blessures à gauche, d’ailleurs.

Mais il est costaud et contre un gros club, cela pourrait aider Martin St-Louis.

Garder Xhekaj avec un retour potentiel d’Edmundson voudrait dire que Jordan Harris irait probablement jouer à droite. Je ne suis pas certain d’aimer cette idée-là parce qu’en ce moment, le jeune américain roule bien. If it ain’t broken, don’t fix it.

Arber Xhekaj pourrait apprendre à « amener sa game dans la game » en regardant la joute depuis les estrades sans que ce soit un crime pour autant.

Mais si Edmundson est bel et bien de retour, une plus grosse décision devra être prise : qui perdra sa place dans l’alignement de 23 joueurs et ne pourra pas être une option pour St-Louis?

En ce moment, le CH a trois options.

1. Kent Hughes travaille (probablement) présentent à échanger un attaquant qui pose problème. Si ça arrive en cours de journée, le CH pourra libérer une place et intégrer Edmundson pour avoir une formule de 14 attaquants, de sept défenseurs et de deux cerbères.

Mike Hoffman, Jonathan Drouin et Evgenii Dadonov, qui pose de plus en plus problème, sont des candidats à partir… mais qui en voudra? Je ne vois pas qui les prendrait en ce moment.

2. Si le CH n’arrive pas à échanger un gars, peut-être qu’un joueur pourrait aller sur la liste des blessés pour libérer un poste dans l’alignement. À court terme, ça pourrait fonctionner.

Le nom d’Evgenii Dadonov doit être soulevé, lui qui se remet bel et bien d’un virus.

Si jamais Dadonov devait aller sur la liste des blessés, ce serait rétroactivement puisqu’il a manqué les deux derniers matchs du CH. Il pourrait se remettre de son virus et revenir, au besoin, rapidement. Je pense que c’est ce qui arrivera.

Sinon, est-ce qu’un autre joueur pourrait y aller? Jonathan Drouin pour son poignet, par exemple?

3. Le Canadien pourrait céder un joueur à Laval. Il est trop tard pour le ballottage en ce moment en vue du match de ce soir (il aurait fallu soumettre un joueur hier pour que son poste soit libre aujourd’hui), mais certains gars peuvent aller en bas.

Les candidats? Cole Caufield, Juraj Slafkovsky, Kaiden Guhle, Jordan Harris et Arber Xhekaj. Vous aurez compris que Caufield, Guhle et Harris n’ont pas d’affaire à aller à Laval et que Slafkovsky n’est pas à quelques heures d’aller en bas. Si ça arrive, ce sera plus tard.

Ça laisse donc Arber Xhekaj, qui est justement, tel que mentionné plus haut dans le texte, un candidat qui pourrait sauter son tour ce soir.

Tant qu’à le sortir de l’alignement, le Canadien pourrait l’envoyer, sur papier, à Laval. Ainsi, le CH achèterait du temps pour trouver une solution plus permanente au problème.

Je peux me tromper, mais je ne crois pas que ce sera ça. Je pense que si Edmundson doit jouer, Xhekaj sautera son tour en allant dans les estrades, mais Dadonov sera placé sur la liste des blessés à court terme.

N’oubliez pas que le défenseur peut aller à Laval sur papier pour quelques jours seulement, mais rester avec le club. Si Hughes bouge d’ici samedi (en envoyant un vétéran au ballottage ou via une transaction), il pourrait donc ne jamais prendre le chemin de la Place Bell, dans les faits.

En ce moment, ce qui se passe avec le Canadien et Dadonov est une distraction inutile pour un club qui va mieux que prévu en ce début de saison. Le problème Evgenii Dadonov prend trop d’ampleur.

Et Michel Therrien a raison : c’est au DG de s’occuper de la situation.

L’ancien entraîneur du Canadien affirme que dans le temps, quand il s’est rendu compte que Scott Gomez n’allait pas avoir du gros temps de jeu, il est allé voir son DG Marc Bergevin pour lui demander de sortir Gomez de là pour ne pas créer un problème.

On semble en être là aussi avec Dadonov, qui a recommencé à patiner hier et qui s’approche donc – théoriquement – d’un retour au jeu.

En rafale

– J’ai hâte d’entendre ça.

– C’est normal.

– C’est gros, ce qui s’est passé hier.

– Bien fait.

– Ah oui?

PLUS DE NOUVELLES