betgrw

« Je ne serais pas surpris de voir Patrick Roy obtenir une chance »

Ah, ce cher Patrick Roy…

L’ancien gardien du Canadien et de l’Avalanche, bien malgré lui, continue de polariser. Chaque fois qu’il est question de prendre un poste d’entraîneur-chef dans la LNH, son nom revient.

De dire que les Québécois veulent absolument le revoir derrière un banc de la LNH est un euphémisme.

Mais la question, c’est de savoir si cela va vraiment arriver. Après tout, il y a une marge entre ce que les Québécois (autant les fans que les membres du hockey de la province) espèrent/veulent et ce que le monde du hockey ressent/pense.

Ça a été mis au clair par Frank Seravalli, ça.

Et à ce sujet, Pierre McGuire (qui a grandi au Québec, d’ailleurs) est d’avis qu’une formation se doit de prendre une chance avec Patrick Roy comme coach, un homme de hockey extraordinaire qui se passionne pour la victoire.

Aux yeux de l’analyste, les efforts au quotidien effectués par Roy, qui a de l’expérience dans la LHJMQ et dans la LNH, doivent faire en sorte qu’un club doit lui donner une autre chance.

C’est ce qui a été rapporté sur « The Sick Podcast – The Eye Test » récemment.

En plus de donner des exemples sur sa passion, McGuire a mentionné à Jimmy Murphy qu’il ne serait pas surpris de voir un club donner une chance à Roy dans le futur.

Il a cependant ajouté ceci :

Je ne serais pas surpris de voir Patrick Roy obtenir une chance.

Mais quand tu engages Patrick, tu engages une grosse personnalité. Quand tu es un DG avec beaucoup de confiance, ça ne te fais pas peur… mais plusieurs DG ont peur de ça. – Pierre McGuire

Pour moi, cette nuance-là est importante. Après tout, Roy ne semble pas avoir l’allié parfait pour le ramener dans le circuit Bettman (à part peut-être à Ottawa?) et ceux qui ne le connaissent pas personnellement peuvent être intimidés par sa prestance.

Parce que le problème n’est pas ses qualités de coach, comme on le sait.

Mais quand même. Il me semble que si j’étais le DG d’un club qui a besoin d’un entraîneur qui a le tour avec les jeunes, je me tournerais vers celui qui a gagné la Coupe Memorial en 2006 et en 2023.

Il sait s’adapter, non?

PLUS DE NOUVELLES