Jared Davidson, l’espoir méconnu du CH qui est en train de brûler la WHL

Le nom de Jared Davidson ne vous est peut-être pas très, très familier. Et je ne vous blâme pas.

Mais en ce moment, le jeune homme de 20 ans s’arrange pour que son nom commence à circuler un peu partout. 

Davidson est un choix de cinquième ronde du Canadien en 2022. Il a été repêché le 8 juillet dernier, soit un jour plus tard que son 20e anniversaire. À 19 ans, il avait impressionné avec une récolte de 42 buts et 89 points en l’espace de 64 matchs avec les Thunderbirds de Seattle dans la WHL.

Mais là, le principal intéressé est passé au prochain niveau. Cette année, avec ces mêmes Thunderbirds, il est en train de brûler la WHL avec un total de 51 points…

En 32 parties. 

Nicolas Cloutier (TVA Sports) est allé à sa rencontre de son directeur général, Bill LaForge, et ce dernier nous a donné un avant-goût de ce qu’on pourrait voir de Davidson dans un futur rapproché au sein de l’organisation du CH :

C’est assurément un compétiteur (gamer). Il n’est pas si gros ou si grand, mais comme Gallagher, il fait monter la température quand il saute sur la glace. Il finit ses mises en échec et il est prêt à défendre ses coéquipiers. – Bill LaForge

Certains diront que c’est normal de le voir être si bon puisqu’il a 20 ans et qu’il joue encore dans le junior. Mais, Davidson n’est pas placé au sixième rang des meilleurs pointeurs de la WHL seulement parce qu’il est l’un des plus vieux de la ligue.

Il est placé là parce qu’il a du talent. Et ses 51 points récoltés en l’espace de 32 ont le mérite d’être soulignés.

Comme l’a noté Nicolas Cloutier, en termes de point par match, Jared Davidson est 2e chez les espoirs du Canadien cette saison. Joshua Roy se retrouve au premier rang. 

Le jeune homme sort un peu de nulle part et je ne lui envoie pas de flèches en affirmant cela. Or, j’ai comme l’impression qu’on va commencer à parler de lui plus souvent qu’autrement s’il continue à dominer de la façon qu’il le fait en ce moment.

Vous aurez compris qu’il en est à sa dernière saison dans le junior et qu’il sera prêt à faire le saut chez les professionnels au terme de la campagne. Pourrait-il aller porter un coup de main au Rocket de Laval pour terminer la saison, si les Thunderbirds sont éliminés rapidement dans la WHL? Ça reste à voir.

Mais, il sera intéressant de suivre son rendement d’ici la fin de la saison.

Ah oui…

J’ai oublié de vous dire que l’espoir du CH sait comment utiliser ses poings :

En rafale

– J’aime ça!

– Ça résume assez bien la situation de John Klingberg.

– Écoutez-le parler et essayez de ne pas sourire.

– À suivre.

– Ça continue de brasser chez le CF Montréal.

https://twitter.com/IMFCRadio/status/1613265759106658304

PLUS DE NOUVELLES