Jake Allen est présentement le meilleur gardien du Canadien

L’acquisition de Jake Allen fait actuellement très bien paraître Marc Bergevin. L’ancien cerbère des Blues vient de signer sa quatrième victoire de la saison un peu plus tôt aujourd’hui et son pourcentage d’arrêts de .940 le place au cinquième rang du circuit Bettman parmi tous les gardiens ayant disputé un match (au moment d’écrire ces lignes, du moins).

En fait, en ce moment, Allen fait bien mieux que le gardien numéro un du CH, Carey Price. Ce dernier n’est pas mauvais, mais son pourcentage d’arrêts de .899 le place quant à lui au 35e rang dans la LNH.

Ai-je besoin de vous rappeler qu’il est le joueur le mieux payé chez le Canadien?

Maintenant que plus de 20% de la saison est derrière nous, on commence à obtenir des réponses quant aux performances de l’équipe. En ce moment, qu’on le veuille ou non, le Canadien a plus de chances de remporter un match si Allen est devant le filet que si Price y est.

Est-ce qu’on doit immédiatement considérer déloger Price de son rôle de gardien numéro un? Évidemment, non. Ce dernier nous a démontré en séries l’an dernier que lorsqu’il est dans sa zone, il est encore parmi l’élite de la LNH. Un Price en pleine possession de ses moyens est supérieur à un Allen en pleine possession de ses moyens, en gros.

Le seul problème, c’est qu’actuellement, il ne l’est pas du tout. Il alloue exactement un but de plus en moyenne par match que son auxiliaire et son pourcentage d’arrêts est inférieur à celui d’Allen par un peu plus de 4%.

La différence est énorme.

Je vais toutefois me faire l’avocat du diable ici : Price n’est vraiment pas le seul gardien étoile à connaître des ennuis en ce début de saison. Robin Lehner, Frederik Andersen, Carter Hart et Sergei Bobrovsky, parmi quelques autres, ont des débuts de saison encore plus pénibles que le cerbère du Canadien.

Bref, il ne faut pas appuyer sur le bouton « Panique » encore dans le cas de Price. Je crois qu’il retrouvera ses bonnes habitudes rapidement, et il peut compter sur un bon auxiliaire pour lui permettre de prendre le temps dont il a besoin. Reste qu’en ce moment, le meilleur gardien du Canadien ne porte pas le numéro 31 pour la première fois depuis des années.

Entre vous et moi, parions qu’Allen doit commencer à regretter d’avoir accepté un « pay cut » sur son extension de contrat, car en ce moment, il démontre qu’il a l’étoffe d’un premier gardien. L’échantillon est encore mince, je vous l’accorde, mais il semble vraiment à l’aise devant le filet et il rend de fiers services au Tricolore. Peut-être que ce ne sera qu’une histoire d’un an s’il continue ainsi, puisque le Kraken pourrait voir en lui son cerbère partant et le sélectionner au repêchage d’expansion

PLUS DE NOUVELLES