Jacob Panetta prétend avoir imité un « tough guy » et non un singe, mais…

Jacob Panetta a fait parler de lui (en mal) ce weekend après avoir mimé un singe alors que Jordan Subban, le frère de P.K. lui a tourné le dos.

Son geste lui a valu une suspension (rapide) de 25 matchs et la résiliation de son contrat le liant aux Icemen de Jacksonville, son équipe dans la ECHL.

Panetta a tenté d’expliquer son geste dans les heures qui ont suivi sur Twitter, mais disons qu’il n’a pas réussi à convaincre grand monde avec ses deux vidéos. Une grande majorité des gens lui ont répondu qu’il ne faisait que lire un texte et qu’il aurait dû faire une seule chose : s’excuser. That’s it.

Oui, Panetta s’est excusé à Jordan Subban, sa famille et tous les gens touchés par cette histoire, avouant regretter son geste.

Il a toutefois tenu à clarifier une chose importante à ses yeux : il ne s’agissait pas d’un incident raciste et/ou discriminatoire selon sa version des faits. Il s’excuse, mais pas d’avoir commis un geste raciste. Il s’excuse d’avoir nargué Subban, that’s it.

Rappel : vous pouvez visionner les gestes de Panetta et lire les commentaires de Subban ICI.

Puisqu’en journalisme, on enseigne de toujours donner les deux versions/côtés d’une histoire par soucis de transparence et d’impartialité… de donner la chance à chaque personne impliquée de donner sa version des faits et de se défendre, il est IMPÉRATIF d’écouter ce que Panetta a à dire avant de le juger.

Ensuite, on peut/doit se faire sa propre opinion. Attention! On n’est VRAIMENT pas obligé d’être en accord avec Panetta après avoir écouté sa version des faits… mais s’il ouvre la bouche, la moindre des choses est d’écouter ce qui en sort avant de le juger et de le ramasser publiquement.

C’est dans cette optique-là que je me suis dit prêt à réécouter les deux vidéos de Panetta

À relire ses explications détaillées données à Michael Traikos lors d’une entrevue un à un…

À visionner une vidéo dans laquelle il prétend avoir mimé la même chose dans le passé, mais envers un joueur blanc cette fois…

À écouter les gens qui me disent que Tom Wilson a déjà mimé la même chose envers un joueur blanc dans la LNH…

Et à lire de façon posée et objective les commentaires d’Andrew Shaw, cousin de Panetta et originaire lui aussi de Belleville, qui est venu à la défense de celui-ci…

Se pourrait-il qu’au final, Panetta ait mimé le tough guy, et non le singe? Peut-être…

Quand on se donne la peine d’écouter et de fouiller un peu, c’est une possibilité.

Mais il existe encore un monde où il a mimé un singe, et non un dur à cuire. Le fait que Panetta ait cassé ses poignets lors de ses mimiques le weekend dernier me laisse perplexe.

Maudit que je suis tout mêlé. J’ai de la difficulté à me faire ma propre opinion, comme dirait l’autre. #PasFacile

Est-ce qu’on a condamné trop vite un individu sans analyser la situation en profondeur et sans lui donner une réelle chance de s’expliquer? Est-ce que la société dont je fais partie a encore une fois déclaré quelqu’un coupable sans même songer à tenir un procès (réel ou public)? La moindre des choses, avant de condamner un individu, c’est d’être convaincu de sa culpabilité. De ses intentions, ici..

Dans le doute, on s’abstient, qu’ils disent…

Mais si on ne se lève jamais pour condamner les actes racistes, on n’avancera jamais pleinement, non?

C’est pourquoi je vais continuer de condamner les nombreux gestes racistes qu’il y a encore malheureusement dans notre société, notamment sur la patinoire, en évitant de blâmer précisément celui de Panetta durant les prochaines heures. Je réalise que je dois me faire une meilleure idée de la situation suite à ses explications. Je ne sais pas encore si je le crois ou non…

Le détruire s’Il est innocent n’est vraiment pas la chose à faire…

Mais prétendre le croire alors que rien ne prouve qu’il est innocent aiderait à perpétuer la mauvaise culture en place dans notre société. À 12h00 mardi, je me range du côté du doute raisonnable et j’attends.

Ceci dit, il faut À TOUT PRIX que les comportements et les paroles racistes disparaissent. Car oui, il y en a encore trop au hockey…

Il faut continuer de s’élever pour que plus personne ne puisse être discriminée en fonction de la couleur de sa peau, de son orientation sexuelle, de ses croyances religieuses ou de son allégeance politique.

Bravo à tous les gens qui y travaillent, notamment à tous les joueurs et anciens joueurs de la LNH qui ont formé un comité pour s’assurer de l’inclusion des joueurs de toutes les origines ethniques dans le monde du hockey.

PLUS DE NOUVELLES