Jack Eichel : un an plus tard, les Golden Knights sont (très) satisfaits de la transaction

La saga Jack Eichel avait tellement, mais tellement fait jaser l’année dernière. On se rappelle surtout que l’attaquant des Sabres voulait se faire poser un disque artificiel dans le cou (une opération qui n’avait jamais été réalisée sur un joueur de hockey auparavant), mais que l’équipe n’était pas d’accord avec ses plans. Une série de niaiseries ont ensuite suivi, ce qui a mené à son départ.

Au final, il aura été échangé à Vegas dans une transaction monstrueuse, où il a finalement pu être opéré. L’histoire a pris fin à ce moment-là et tout le monde en était satisfait.

L’attaquant vedette a été en mesure de revenir au jeu l’an dernier, mais n’a pas joué à la hauteur des attentes. Il a terminé sa saison avec une récolte de 25 points en 34 matchs (ce qui n’est pas nécessairement mauvais), mais on s’attendait à plus de sa part du côté de Vegas. Il a affirmé cet été que les blessures l’avaient ralenti à ses débuts dans l’uniforme des Golden Knights.

Aujourd’hui, près d’un an suite à la transaction, les choses sont bien différentes. Eichel s’éclate avec sa nouvelle formation et joue un grand rôle dans les succès que connaissent les Golden Knights depuis le début de la saison.

Du côté de l’organisation à Vegas, on est très satisfaits de l’échange. Et ce, même si l’acquisition du droitier a coûté cher. Kelly McCrimmon (DG) a décidé de prendre un risque en allant le chercher, et jusqu’à maintenant cette année, ça paye. Parce que l’an passé, les Knights ont manqué les séries. 

Les 14 points en 13 matchs du principal intéressé font oublier aux partisans la perte d’Alex Tuch dans l’alignement et la perte de Peyton Krebs au sein de la banque d’espoirs. On parle ici de deux excellents joueurs de hockey, sans aucun doute…

Mais, ce que fait Eichel depuis le début de l’année est encore mieux. L’Américain a retrouvé sa confiance et semble être redevenu le joueur qu’il était lors de ses belles années à Buffalo. Et il en est heureux, visiblement.

Et cela, évidemment, donne un gros push à une équipe comme les Golden Knights, qui sont compétitifs année après année. L’objectif est de gagner la coupe et c’est en allant chercher des joueurs de talent comme Eichel que tu te donnes des chances d’y parvenir. 

Il profite également de l’arrivée de Bruce Cassidy derrière le banc, alors que ce dernier s’est fait montrer la porte par l’organisation des Bruins à la fin de la dernière saison. Il s’agissait d’une décision un peu surprenante sur le coup considérant le travail qu’il avait réalisé à Boston… Et ce sont les Knights qui en ont tiré avantage.

Le rendement de Jack Eichel et l’ajout d’un excellent entraîneur en Bruce Cassidy expliquent probablement la fiche de onze victoires et deux défaites des Golden Knights depuis le début de l’année. Ils trônent au sommet de la ligue avec une récolte de 22 points à égalité, justement, avec les Bruins de Boston.

Il est trop tôt pour se prononcer sur le gagnant de la transaction d’Eichel, mais pour l’instant… J’estime que les deux clubs en ressortent vainqueurs.

Les Knights ont ajouté le joueur vedette qu’ils voulaient et les Sabres ont amélioré leur équipe en ajoutant Alex Tuch (un gars de la place) et Peyton Krebs, un excellent espoir. 

En rafale

– Ouch.

– T’sais, quand ça va mal…

– Statistique intéressante.

– Bonne lecture.

PLUS DE NOUVELLES