« Il y a 20 000 arbitres à Montréal » : le public montréalais critiqué à Boston

Hier soir, le Centre Bell vibrait au rythme de Guy Lafleur. Les nombreux partisans et membres des deux équipes ont tenu à souligner le décès du plus grand joueur de sa génération avec le respect qu’il mérite.

Du lot, Brendan Gallagher a fait ce qu’il fallait faire. Depuis vendredi, il démontre pourquoi ça prend des gars comme lui dans une équipe par ses actions afin d’honorer la mémoire de Guy Lafleur et de faire comprendre aux jeunes ce que représente le logo.

Mais sur la glace, ça n’a pas exactement été l’honneur d’une grande carrière. Le CH a perdu contre Boston et il n’a jamais vraiment été dans le coup contre ses éternels rivaux des Bruins.

Mais au moins, la foule était impliquée. Que ce soit pour souligner la vie de Guy Lafleur ou pour encourager les joueurs de la Flanelle à tenir le flambeau bien haut, les partisans étaient là.

Mais ça ne plait pas à tout le monde.

À Boston, le descripteur Jack Edwards a critiqué la foule montréalaise en ondes, affirmant qu’au Centre Bell, il y a toujours 20 000 arbitres, mais que deux d’entre eux seulement ont un sifflet.

Parce que le CH joue mal et parce que le Canadien est en deuil en ce moment, il est normal que la foule se fasse entendre. C’est d’ailleurs bien mieux une foule qui est bruyante que l’inverse, non?

Et ce n’est pas comme si les partisans de Boston n’étaient pas passionnés eux non plus lors des matchs des Bruins… et personne ne semble s’en plaindre puisque c’est bon pour le hockey, tout ça.

Comme le souligne Christian Matte, du site Marqueur, les Bruins ont profité de quelques appels à leur avantage au cours du match. Il était normal d’entendre la foule réagir en ce sens.

Rappelons qu’à son arrivée en poste l’an dernier, Dominique Ducharme avait affirmé savoir qu’il avait huit millions d’adjoints. Il l’avait cependant dit en tout respect, contrairement à Jack Edwards, qui l’a échappé.

En rafale

– Rien de moins.

– Voici comment aider les jeunes joueurs à mieux connaître le passé du Canadien. [Marqueur]

– Que feront le CH et les Sens à long terme?

– Belle prise à Toronto.

– L’importance du français pour Travis Hamonic.

PLUS DE NOUVELLES