Il n’y a jamais eu autant d’absences par mesures préventives chez le Canadien

Nous voilà rendus dans l’ère de l’hyper-prudence et de l’hyper-précaution. De l’hyper-prévention, même…

J’ai grandi en calculant constamment le ratio risk / reward des choses afin de prendre de bonnes décisions dans ma vie.. afin de voir quel risque j’étais prêt à prendre, et quel risque je souhaitais éviter.

Désormais, ce rapport n’existe plus, on dirait. Dès qu’il y a un risque, aussi minime soit-il, on est tenté de modifier TOUS nos comportements.

On dirait qu’on refuse le moindre risque, même s’il est petit et qu’il pourrait avoir des conséquences extrêmement bénéfiques, par crainte… d’avoir peur. On n’est jamais trop prudent n’a jamais été aussi populaire et applicable à nos vies.

Puisque l’hyper-prévention et la précaution quasi extrême sont à la mode de nos jours, le Canadien ne s’est pas fait forcer la main pour embarquer dans le train.

Cole Caufield se blesse durant la période d’échauffement : il sera absent pour une semaine par précaution.

Carey Price ne patine pas depuis huit ou neuf jours : il sera absent par mesures préventives.

Mattias Norlinder se blesse durant un match amical et doit rater des entraînements et des matchs : on le garde à part par prévention.

Joel Edmundson ne rejoint pas le groupe alors qu’il était prévu qu’il le fasse : on veut simplement user de prudence pour ne pas qu’il aggrave sa blessure.

Maudit que le Canadien est rend prévoyant…

Ce matin, Cédric Paquette n’était pas avec l’un des deux groupes réguliers à l’entraînement et il était listé avec le Groupe C (Rocket/blessés). Était-ce encore une mesure de prévention?

À la base, je n’ai pas de problème à la base.

Avec l’hyper-prudence? Tout dépend de la situation.

Mais là où j’ai un problème, c’est quand on tente de m’en passer une. Et j’ai bien l’impression que c’est ce qui se passe actuellement…

Du 16 au 21 septembre, Carey Price a énormément progressé dans les différentes étapes de son retour sur patins si bien que le 23, Dominique Ducharme nous confiait publiquement que le plan avait changé. On souhaitait finalement amener Price avec les réguliers cette semaine et lui donner au moins un match préparatoire afin qu’il soit à son mieux pour le début de la campagne.

Mais là, tout à coup – par mesures préventives -, Price ne patine plus parce qu’on souhaite être prudent et éviter qu’il y ait de l’enflure dans son genou.

Hey… nous prenez-vous pour des valises? Si le 23 septembre, le plan était d’amener Price avec les réguliers dans les jours qui allaient suivre et que finalement, on l’empêche plutôt de patiner par précaution, c’est qu’il y a de l’inquiétude réelle, pas de la simple prévention. Come on…

C’est qu’il y a déjà de l’enflure et qu’on souhaite contrôler ça… et non que tout va bien et qu’on le garde à la maison JUSTE par précaution, au cas où…

Non, je ne m’ennuyais (vraiment) pas des petites cachettes de l’organisation sur l’état de santé réel de ses joueurs.

Tout ça me rappelle qu’il y a toujours un gros flou et une source d’inquiétude constante lorsqu’il est question du bas du corps de Carey Price. On a beaucoup de choses en mémoire, t’sais…

Plus ça change, plus c’est pareil… et on commence à sérieusement penser que le Canadien devra faire confiance à Jake Allen pour être le gardien de but #1 en début de saison.

Qui sera son adjoint? Cayden Primeau ou Michael McNiven? Les options sur le marché des joueurs autonomes sans restriction sont TRÈS minces.

Est-ce que Marc Bergevin nous sortira un lapin de son chapeau en provenance de l’Europe?

À moins que la précaution prise depuis une semaine avec Price rapporte ses dividendes…

MISE À JOUR – Le Canadien vient d’annoncer que Cédric Paquette souffrait d’une blessure mineure et qu’il n’allait donc pas s’entraîner avec les réguliers aujourd’hui. Au moins, il n’est pas question de mesures préventives pour Paquette…

PLUS DE NOUVELLES