Il n’y a aucun doute, Shane Wright veut être le choix du Canadien

Il ne reste plus que 13 petits jours avant le repêchage de la LNH. Le 7 juillet 2022, nous aurons enfin la réponse à la question qui est sur toutes les lèvres: qui sera le choix du Canadien au premier rang? En attendant, il nous reste 13 jours de rumeurs, spéculations et analyses.

Aujourd’hui, l’équipe de BarDown (l’équivalent de Balle Courbe, mais à TSN) s’est amusée à jouer à un jeu. En effet, ils ont fait passer le test du polygraphe, communément appelé « détecteur de mensonges », à Shane Wright et Matthew Savoie.

Les deux espoirs se sont fait poser plusieurs questions, dont une qui était bien intéressante : souhaitez-vous être repêchés par une équipe en particulier?

La réponse de Wright a été catégorique, et c’est oui.

Puis selon le test, il s’agit de la vérité.

De plus, à la fin de la vidéo, le jeune centre se fait dire que l’Arizona serait une belle option puisqu’il fait beau et qu’on peut y jouer au golf. Mais le joueur des Frontenacs de Kingston ne veut rien savoir des Coyotes et voici ce qu’il a répondu :

C’est la LNH.

Wow.

On peut facilement insinuer ici que Wright veut jouer à Montréal, et ce n’est certainement pas nouveau. Depuis des mois, il répète sans cesse qu’il adorerait endosser le gilet du Tricolore et jouer pour ce club historique.

Pas plus tard que la fin de semaine dernière, il a réitéré qu’il voulait être le premier choix au total.

Lors de son souper avec l’équipe pendant le combine, il avait aussi montré un grand intérêt pour la ville. 

Tout cela n’est pas surprenant du tout. Depuis qu’il a 15 ans, Wright se fait répéter qu’il sera le premier choix du repêchage 2022. Avec l’horrible saison du Canadien, il commençait certainement de se faire à l’idée que la possibilité de jouer pour eux était réelle et depuis qu’ils ont gagné la loterie, c’est une réalité qui semble de plus en plus proche.

Même si je ne suis pas entièrement vendu sur le joueur (en raison de son potentiel plus bas que d’autres), je trouve que son attitude est très encourageante. Qu’un jeune homme de 18 ans se montre aussi prêt à jouer dans un marché, qui peut parfois être difficile sur les joueurs, est une immense preuve de caractère.

PLUS DE NOUVELLES