Il faut prolonger le contrat de Chris Wideman

Jordan Harris a connu un très bon premier match dans la LNH samedi soir dernier face aux puissants Bolts à Tampa Bay. Rapide, fluide, mobile, responsable défensivement, intelligent, bonne prise de risque et d’information, Harris a terminé le match à plus-1 malgré quelques présences face aux trios Kucherov – Point – Stamkos

Même s’il en était à un premier match chez les pros, Harris n’avait pas l’air d’un enfant parmi des hommes. Martin McGuire nous avait pourtant (faussement?) prévenu. Selon lui, Harris n’était pas prêt.

Samedi soir, Harris avait l’air prêt. OK, il n’a qu’un match derrière la cravate et on ne se fera pas de conclusion suite à un seul match… mais pour l’instant, je préfère Harris (de même que son potentiel) à Justin Barron.

Harris (21 ans) est aussi un jeune hockeyeur calme avec la rondelle… mais jamais n’a-t-il flirté avec la nonchalance samedi soir. Justin Barron l’a fait à quelques reprises depuis son arrivée à Montréal, lui.

Même si Harris est un choix de troisième ronde et Barron, un choix de première, je crois que Harris se taillera un poste régulier avant Barron (qui a pourtant disputé 56 matchs professionnels, lui). Peut-être même dès le premier match en octobre prochain…

À plus long terme, je vois personnellement Harris comme un éventuel défenseur top quatre et Barron, comme un défenseur de troisième paire.

Puisqu’il est question de la saison 2022-23, vous avez été plusieurs à vous amuser à dessiner votre brigade défensive en vue du premier match de la saison. Romanov, Savard, Edmundson, Harris, Barron, Petry ou Letang, Guhle, le retour de Kulak… plusieurs noms ont été impliqués.

Mais plusieurs experts voient Chris Wideman revenir la saison prochaine à titre de 6e, 7e ou 8e défenseur de l’équipe.

Renaud Lavoie racontait la semaine dernière que Wideman était extrêmement apprécié dans le vestiaire, lui qui accomplissait certaines tâches de leadership en-dehors de la patinoire.

Lavoie a fait campagnes à quelques reprises pour réclamer la signature de Wideman durant l’été.

Récemment, c’est Mathias Brunet qui a laissé sous-entendre que le Canadien allait fort probablement vouloir garder Wideman, un produit de l’ancienne administration, pour au moins une autre saison si le prix est raisonnable.

« À un prix raisonnable, je pense qu’ils vont vouloir le garder, d’après les échos à droite et à gauche, pour une année supplémentaire, la profondeur. » – Mathias Brunet

Wideman est un excellent coéquipier (le UberGate est loin derrière lui), il adore jouer à Montréal (après un séjour dans la KHL), il est une bonne police d’assurance, il a de l’expérience qui manque à certains jeunes défenseurs de la formation, il a des atouts offensifs, il est droitier, il accepte son rôle et il ne coûte pas cher (750 000 $).

Mais c’est lui qui a été laissé de côté samedi soir pour insérer Jordan Harris dans la formation. Est-ce que la nouvelle direction l’aime tant que ça?

Si Wideman n’a pas chialé et qu’il était correct avec ça samedi soir, il le sera la saison prochaine.

Bref, la campagne est lancée : signons Chris Wideman à moins d’un million $ en vue de la saison 2022-23. Personne ne peut y perdre au change.

PLUS DE NOUVELLES