Hughes/Gorton : le vrai travail peut (enfin) commencer chez le Canadien

Elliotte Friedman ne pouvait pas mieux titrer son plus récent article de la série 32 Thoughts : Alors que les gens commencent à digérer la nomination de Kent Hughes, le vrai travail commencera à Montréal. Enfin, diront certains.

Place au futur chez le Canadien… aux dossiers importants!

Friedman a indiqué à son tour que quitter ses nombreux clients et une agence comme Quartexx ne se fait pas sur un coin de table pour Kent Hughes. Ces choses-là sont compliquées, nous a rappelé Friedman.

On jase là… mais plusieurs personnes s’insurgent de voir Jeff Gorton amener un ami, un chum, un contact à lui pour l’épauler au sommet de la pyramide hockey.

Guys, n’est-ce pas justement le point fort d’avoir un gars comme Gorton en tant que VP hockey de l’organisation? N’est-ce pas ce qu’on attend d’un gars qu’on a embauché pour ses contacts et son expérience? Puisqu’il est parvenu à convaincre Hughes de quitter le monde des agents pour faire le sauter de l’autre côté de la clôture, ne mériterait-il pas nos félicitations plutôt que les doléances de certains partisans?

Maintenant que Hughes a été nommé, le vrai travail du duo Gorton – Hughes peut (et doit) commencer. Le défi s’annonce titanesque pour les deux nouveaux hommes de Geoff Molson.

Quelles seront les prochaines embauches? Un ou des adjoints au directeur? Un directeur du recrutement? Des recruteurs? Des conseillers? Allo Vincent Lecavalier?

Gardera-t-on Martin Lapointe (qui connaitrait bien Gorton et Hughes de par son temps passé à Boston) en poste? Sean Burke?

Viendra ensuite LA question : est-ce que Dominique Ducharme est l’homme de la situation pour coacher le Canadien de Montréal? Cette décision risque d’attendre à cet été par contre…

Jeff Gorton et Kent Hughes devront décider quelle voie ils emprunteront : reconstruction complète, transition, réinitialisation? Les nombreux contrats et le peu d’intérêt de la ville montréalaise actuellement joueront un rôle dans leur décision.

Les deux dirigeants devront ensuite décider qui sont les joueurs intouchables et qui sont les joueurs qu’il faut à tout prix échanger. Carey Price? Jeff Petry? Brendan Gallagher? Christian Dvorak? Ben Chiarot? Mike Hoffman?

Ils devront aussi prendre une décision quant à la meilleure place pour développer Cole Caufield et Ryan Poehling. Montréal ou Laval?

Ensuite, viendra le repêchage amateur. Le repêchage est l’un des dossiers les plus importants pour Hughes cette année. Si le Canadien se retrouve en aussi mauvaise posture actuellement, c’est en grande partie en raison des repêchages des 10, 15 dernières années.

Le Canadien ne pourra pas se permettre de se tromper l’été prochain. Est-ce que le repêchage sera présenté à Montréal? C’est un autre dossier, ça…

Est-ce qu’une femme ou deux seront greffées à l’organigramme hockey? Danièle Sauvageau? Émilie Castonguay?

Rappelons que Hughes a construit son entreprise en misant sur le talent québécois. Je suis pas mal certain que Gorton et lui auront un œil tourné vers la LHJMQ au cours des prochains mois et des prochaines années…

Que le vrai travail commence!

On ne risque pas de s’ennuyer au cours des prochaines semaines… sauf peut-être lorsque le Canadien jouera sur notre télé. C’est ironique, non?

PLUS DE NOUVELLES