Henrik Lundqvist a largué une grosse vérité au sujet du Canadien

Il n’y a pas que les partisans qui se moquent du Canadien et/ou de leur brigade défensive laborieuse. Dans le fond, ce n’est pas réellement de la défensive du Canadien que l’on est ironique, mais plutôt des propos de Marc Bergevin au sujet de ses défenseurs : « On a un meilleur groupe de défenseurs que l’an passé! » – Parole de Bergevin

Depuis cette citation, le Canadien a eu l’air fou lors du calendrier préparatoire et depuis le lancement de la saison régulière, l’immobilité des défenseurs demeure plus flagrante que jamais. Les jambes de ceux-ci patinent dans la boue, tellement la lenteur des jeux de pieds est évidente. Un jeu peu inspiré, un manque d’engouement et de travail pour certains, même le King Lundqvist l’a constaté.

Le cerbère numéro un des Rangers y est allé sans filtre à la suite du gain facile contre l’armée de Claude Julien. La troupe d’Alain Vigneault s’est inclinée 8-5 contre les jeunes Leafs samedi, pour rebondir avec un blanc (2-0), face au Tricolore. La différence entre ces deux duels-là s’explique ainsi, selon le beau Lundqvist : « Hier (en parlant de samedi), nous avons joué contre un excellent club. »

Donc, si un membre des Rangers jase ainsi, c’est sans doute le discours que tient la plupart des joueurs au sein de la Ligue nationale. Je ne vois pas cela comme une farce de Lundqvist puisque ses dires sont justes. Les « bons » partisans et les adversaires du Canadien sont capables de qualifier le bleu-blanc-rouge avec justesse, alors que ce n’est pas le cas de la direction, guidée par Bergevin.

PLUS DE NOUVELLES