Guy Carbonneau croit que Jake Evans est prêt à remplacer Phillip Danault

Il y a eu beaucoup de mouvement au niveau de la ligne de centre chez le Canadien cet été. Phillip Danault est parti à Los Angeles, Jesperi Kotkaniemi a fait ses valises pour Raleigh et Montréal a vu Cédric Paquette et Christian Dvorak arriver en ville.

Et ce, sans compter la potentielle promotion de Ryan Poehling dans la LNH.

Bref, on peut donc croire que Nick Suzuki et Dvorak seront les deux premiers centres de l’équipe. Le problème, c’est surtout au niveau du bottom-6.

Ce ne sont pas les options qui manquent, mais là où c’est plus difficile, c’est qu’aucune d’entre elles ne représente un gars qui a déjà prouvé hors de tout doute qu’il pouvait piloter le troisième trio.

En fait, celui qui est probablement le plus prêt à le faire, c’est Jake Evans. Il a connu une belle saison l’an dernier et certains le croient capable d’accomplir de grandes choses.

Parmi ce groupe, on compte notamment Guy Carbonneau, qui voit en Evans un gars qui est prêt à occuper le rôle de Phillip Danault.

Hier soir, j’écrivais que l’arrivée de Dvorak était un beau cadeau pour les jeunes centres du CH, notamment parce qu’il pouvait occuper un rôle similaire à Danault et qu’Evans n’aurait ainsi pas toute la pression de ce rôle.

Or, selon Carbonneau, Evans a déjà prouvé qu’il est prêt à occuper un tel rôle. Il a démontré qu’il est un joueur très responsable défensivement et qu’il peut amener de l’énergie sur un troisième trio.

En fait, l’ancien joueur du CH affirme qu’Evans a toutes les qualités requises pour devenir un joueur à la Danault. La seule chose qu’il n’a pas et que Danault possède, c’est l’expérience.

Bon point.

Malgré tout, je persiste à croire que le plan sera de mandater Dvorak dans un tel rôle, du moins, à court terme. Si jamais Evans continue d’impressionner et qu’il prouve qu’il peut affronter les meilleurs éléments adverses tout en offrant du hockey de qualité, Dvorak pourra alors mettre ses qualités offensives à profit un peu plus.

Une autre chose qui me chicote au niveau de placer Evans dans une telle chaise, c’est qu’il a connu des moments plus difficiles au cercle des mises au jeu l’an dernier. Dvorak a remporté plus de 50 % de ses mises au jeu l’an dernier et c’est pour cette raison que je crois qu’il sera le principal « remplaçant » de Danault.

Mais rien n’empêche Evans ou même Cédric Paquette de prendre des missions plus défensives pour permettre à Dvorak de souffler un peu.

En rafale

– Le conte de fées de la jeune Lavalloise se poursuit!

– J’adore.

– Le DG des Predators croit au futur de son équipe.

– Une décision difficile, mais logique.

– Ouch.

PLUS DE NOUVELLES