Le proprio des Hurricanes a commenté l’arrivée de Jesperi Kotkaniemi

Les Hurricanes de la Caroline ont maintenant les droits de Jesperi Kotkaniemi en vue des prochaines saisons. Le joueur de centre, qui jouera à l’aile là-bas, aura droit à un gros salaire annuel pour débuter son passage en Caroline.

Il est là-bas en vertu d’un changement d’adresse causé par une offre hostile. Cela faisait longtemps que ce n’était pas arrivé et forcément, cela a shaké la LNH.

Pourquoi? Parce que même si c’est « un outil à la disposition des équipes », les clubs n’en font pas normalement. Ils « respectent » l’autre équipe et procèdent par transaction s’ils veulent un joueur.

Chez les Hurricanes, le proprio Tom Dundon confirme que l’offre hostile déposée à Jesperi Kotkaniemi a été faite parce que c’était un joueur du Canadien et non pas pour lancer une mode. Il ne serait pas surpris qu’aucune offre du genre ne soit déposée avant un bon bout.

KK, que les Canes ont tenté d’acquérir via transaction, a reçu une offre hostile parce que le Canadien en avait fait une à Sebastian Aho en 2019. S’il avait joué ailleurs, la Caroline ne serait pas allée de l’avant.

C’est ce que Dundon a confirmé sur les ondes de Sportsnet.

Le proprio a cependant confirmé que l’offre n’était pas basée sur la vengeance.

Donc on résume. Les Canes ont été arrogants sur les réseaux sociaux simplement pour amuser les fans, ont offert une offre hostile à KK parce qu’il jouait à Montréal seulement, mais ce n’est pas une question de revanche. Il y a une certaine incohérence dans le propos du proprio, mais c’est ça quand même.

Dans l’entrevue, il confirme avoir eu du plaisir en voyant tout ce que le club a fait sur Twitter. Reprendre les mots de Marc Bergevin pour expliquer la signature de KK lui a fait plaisir.

Peut-être pas autant, selon moi, que d’apprendre que les vacances de Bergevin (qui veut mettre de la pression sur la ligue pour voir si les Hurricanes ont bien négocié avec KK) sont tombées à l’eau, mais bon.

Il ne savait pas forcément s’il devait s’attendre à voir KK demeurer à Montréal ou atterrir en Caroline. Mais ultimement, le voilà dans la catégorie des clients satisfaits puisqu’il a sous la main un joueur qu’il aime.

Reste à voir s’il fera encore son bonheur à 6.1 M$ dans quelques mois.

En rafale

– Petundson?

– Logique.

– En parlant des Hurricanes.

– Nouveau contrat à Seattle.

– On peut le comprendre.

PLUS DE NOUVELLES