Grant McCagg est moins optimiste que Jayden Struble va signer à Montréal

Récemment, nous avons appris que Jayden Struble allait retourner à l’Université Northeastern pour une autre saison. Il s’agit d’une année charnière dans le développement du jeune homme, puisque c’est la dernière dans laquelle il sera éligible pour jouer dans la NCAA.

De plus, il ne reste plus qu’un an au jeune homme pour qu’il s’entende avec le Canadien. Si ce n’est pas fait avant le 15 août 2023, l’organisation perdra ses droits et Struble sera libre de signer avec l’équipe de son choix.

Mais après avoir connu des hauts et des bas, incluant de nombreuses blessures, le plus important pour lui sera de profiter de l’opportunité qui lui sera offerte à Northeastern. S’il reste en santé, il devrait normalement obtenir énormément de temps de jeu.

Grant McCagg a récemment discuté avec le jeune Américain qui est seulement âgé de 20 ans. McCagg a d’ailleurs parlé de la discussion qu’il a eue avec lui sur la plus récente édition du Sick Podcast de Tony Marinaro.

Celui qui a œuvré comme recruteur avec le Canadien pendant quelques années s’est dit très impressionné par l’aspect physique du jeune homme, mais qu’il a encore des croutes à manger, car a peu joué dans les dernières années (seulement 73 matchs).

Un peu plus tard, Marinaro a posé LA question à McCagg: pense-t-il que Struble va signer avec le Canadien?

Voici sa réponse:

On lit entre les lignes, donc c’est difficile à dire. Mais il faut se demander s’il n’est pas préoccupé qu’il n’y ait pas de place pour lui sur le côté gauche. Il y a énormément de profondeur chez les jeunes défenseurs gauchers. Je me sens moins optimiste qu’il [Struble] va signer que c’était le cas pour Jordan Harris.

Évidemment, on ne sait pas ce qui s’est précisément dit entre les deux hommes, mais McCagg offre certainement un bon point ici. Le côté gauche de la ligne bleue du CH regorge de profondeur.

D’une part, il y a des vétérans comme Mike Matheson et Joel Edmundson qui sont encore sous contrat pour plusieurs saisons et des jeunes comme Corey Schueneman, Jordan Harris et Kaiden Guhle cognent déjà à la porte. D’autre part, des joueurs comme Otto Leskinen, Mattias Norlinder, Arber Xhekaj et Gianni Fairbrother sont aussi signés à Montréal et Laval. De leur côté, Lane Hutson, William Trudeau, Adam Engstrom et Petteri Nurmi pourraient aussi s’amener dans les prochaines années.

Bref, de la congestion à gauche, il y en a. Oui, certains joueurs comme Harris, Leskinen ou Schueneman peuvent jouer à droite, mais il faut avouer que la compétition à la ligne bleue est féroce. 

McCagg a toutefois ajouté que, comme ce fut le cas avec Harris, le facteur Kent Hughes pourrait aider. En effet, le DG connait Struble depuis des années et ce dernier est un coéquipier (et ami) des fils de Kent.

La relation entre les deux hommes semble être bonne au point ou le défenseur est même à l’aise de taquiner Hughes.

De plus, McCagg a expliqué qu’Adam Nicholas, directeur du développement hockey dans l’organisation, est en contact régulier avec le joueur de Northeastern.

Pour finir, l’homme derrière Recrutes.ca a mentionné ceci:

Tout comme ce fut le cas avec Jordan Harris, ce n’est pas quelque chose dont ils veulent trop parler [signer ou pas à Montréal]. Je suis moins optimiste, mais je pense tout de même qu’il va finir par signer avec le Canadien.

C’est une situation qu’il faudra observer de près cette année. Si Struble ne connait pas une saison à la hauteur des attentes, ou ne reste pas en santé, il ne faudrait pas être surpris de voir l’état-major abandonner ses droits. Avec des joueurs comme Guhle et Xhekaj, qui pratiquent aussi un style de jeu physique, sa place dans l’organisation n’est certainement pas assurée.

En rafale

– En parlant de Hughes, le voilà à Terre-Neuve!


– Heureusement, il est dans un état stable.

– Ça me semble bon.

– Une lutte très serrée.

– Une belle saison pour les Capitales.

PLUS DE NOUVELLES