Frank Seravalli lie Jeff Petry aux Penguins

Plus tôt aujourd’hui, Frank Seravalli du site Daily Faceoff a publié une liste de 25 joueurs qui pourraient être échangés cet été. Il avait mis en ligne une compilation similaire avant la date limite des échanges cet hiver et les sept premiers noms sur la liste ont changé d’adresse. Bref, il est plutôt crédible. 

Mon collègue Charles-Alexis Brisebois a par ailleurs publié un article qui mentionne que Josh Anderson ait été nommé par Seravalli.

Le contrat de Shea Weber est aussi parmi le top-25.

Au 11e rang de cette fameuse liste, on retrouve le nom de Jeff Petry. Seravalli mentionne le fait que les saisons du défenseur et du Canadien ont été très difficiles et que Kent Hughes avait publiquement admis qu’il cherchait à se départir de l’Américain. 

Bref, de ce côté-là, il n’y a rien de nouveau.

Dans le passé, les Flyers et les Stars avaient notamment été liés à Petry. Le journaliste de Daily Faceoff lui, mentionne une autre équipe qui pourrait être intéressée à acquérir le défenseur droitier:

Il serait un solide plan B si les Penguins ne sont pas en mesure de resigner Kris Letang.

Dans les derniers mois, plusieurs rumeurs ont fait mention d’un possible départ de Letang des Penguins. 

Ces derniers sont coincés sous le plafond salarial et doivent aussi resigner Evgeni Malkin, Rickard Rackell et Kasperi Kapanen, qui deviendront tous agents libres cet été. Kapenen lui, est toutefois RFA. 

La possibilité que Letang quitte la Pennsylvanie est donc réelle. Pittsburgh veut continuer de gagner (sinon, ils n’auraient pas prolongé le contrat à Bryan Rust) et Petry serait un excellent remplaçant au Québécois.

Bien que l’ancien des Foreurs produise beaucoup plus en attaque que le défenseur du Canadien (six saisons de 50 points et plus, alors que l’autre n’en a jamais inscrit plus de 46), les deux joueurs pratiquent des styles de jeu très similaires. Ils sont des défenseurs droitiers expérimentés avec des coups de patin fluides qui peuvent être excellents sur l’avantage numérique.

En quelque sorte, Petry est la version un peu moins bonne que Letang.

Quel serait le prix pour que les Penguins fassent son acquisition? Il ne serait probablement pas très élevé..

Selon plusieurs rumeurs qui ont circulé dans les derniers mois, Montréal aurait été forcé de donner un choix au repêchage s’il voulait se départir de Petry avant la date limite des échanges. Même si ce dernier a connu une bonne fin de saison, sa valeur est plutôt basse en raison de son contrat (6, 25 millions $ pour encore trois ans).

Si le Tricolore est chanceux, il pourrait récupérer un choix de deuxième ou troisième ronde des Penguins.

Mais, le départ de Petry libérerait aussi l’espace nécessaire pour mettre la main sur Letang cet été…

Pourrait-on assister à un échange Petry-Letang (« sign and trade »)?

En rafale

– Beaucoup de postes intéressants à combler.

– Et le Québécois (et ex-coéquipier de Kent Hughes) pourrait en obtenir un.

– Bravo!

– Assez logique

– Il avait remporté le même honneur en 2018.

PLUS DE NOUVELLES