Patrick Kane, Jonathan Toews et Alex DeBrincat pourraient être échangés

Il n’y a pas si longtemps, on parlait des Blackhawks de Chicago comme d’une dynastie dans la LNH. Coupe Stanley en 2010, 2013 et 2015, tous avec le même noyau de joueur. Avec les Kings de Los Angeles et les Penguins de Pittsburgh, il s’agissait de l’une des puissances de toute la ligue.

Mais toute bonne chose à une fin.

Brent Seabrook est parti à la retraire (non officielle), Duncan Keith s’est fait échanger aux Oilers, Jonathan Toews a énormément ralenti. Il n’y a que Patrick Kane qui joue encore à un haut niveau.

Et voilà que selon Renaud Lavoie, qui était de passage à l’émission JiC à TVA Sports, il ne serait pas surprenant de voir les Hawks aller plus loin encore dans leur reconstruction.

Non seulement ça pourrait être la fin pour Toews et Kane, mais également pour Alex DeBrincat. Renaud Lavoie n’est d’ailleurs pas le seul qui voit DeBrincat changer d’adresse, puisque Frank Seravalli le place au premier rang des joueurs disponibles en ce moment.

À la limite, je peux comprendre pour Toews et Kane (même si je serais très surpris que quelqu’un s’intéresse à Toews au salaire qu’il fait en ce moment).

Mais DeBrincat?

On parle d’un jeune ailier de 24 ans qui vient de marquer 40 buts pour la deuxième fois de sa carrière. Il me semble que c’est le genre de joueur autour duquel on bâtit une équipe, on ne l’échange pas. Je comprends qu’il va couter cher, mais au moins il est une valeur sûre. Qu’est-ce que Chicago aura en retour? Des choix de repêchage? Des espoirs?

Je ne comprends tout simplement pas.

Oui, ils sont en reconstruction.

Mais à 24 ans, DeBrincat est dans l’âge parfait pour devenir un leader de cette équipe qui sera extrêmement jeune.

À la place des Hawks, je voudrais absolument le garder.

En rafale

– Kuemper de retour?

– J’ai hâte de voir où il aboutira.

– Bonne lecture.

– Wow.

PLUS DE NOUVELLES