Francis Bouillon ferme la porte à un poste d’adjoint à Martin St-Louis

Dans les dernières semaines, le nom de Francis Bouillon a circulé pour prendre la place de Luke Richardson. Parce que non, le CH n’a toujours pas remplacé Luke Richardson comme coach des défenseurs.

Malgré son manque d’expérience, il a vu les médias le lier au poste et aujourd’hui, il s’est fait poser la question. Sa réponse a été assez claire : en ce moment, ce n’est pas un poste qui l’intéresse.

Il ne se trouve pas rendu là. Il affirme qu’il jouait beaucoup par réflexe dans le temps et qu’il ne se sent pas forcément outillé en ce moment afin de guider les jeunes défenseurs au niveau technique dans le day to day.

Il est bien, il faut le dire, comme entraîneur du développement. C’est à considérer.

L’an dernier, il avait donné un coup de main à Laval quand Joël Bouchard a perdu Alex Burrows, parti épauler Dominique Ducharme à Montréal. Il s’était fait offrir le poste à temps plein, mais il a dit non.

Peut-être qu’un jour, il sera prêt. Ceci dit, en ce moment, il fait du bon travail et son expérience est utilisée par le CH.

Bouillon, qui se voit comme un mentor pour les jeunes espoirs, s’occupe beaucoup des défenseurs dans ses fonctions. Mais dans les faits, il peut travailler avec un peu tout le monde.

Et c’est tant mieux pour lui parce que la cuvée des gars choisis dans les derniers jours, il l’adore. Selon lui, c’est la meilleure depuis son arrivée.

Ça donne espoir.

On peut donc s’attendre à ce qu’il ait en masse de job au cours des prochains mois et il aura peu le temps de penser au poste d’adjoint de MSL, un poste auquel il ne rêve pas, de toute manière, pour l’instant.

En rafale

– Si Johnny Hockey quitte Calgary, ce ne sera pas en raison de l’argent.

– À surveiller.

– Un nom à garder en tête.

– JVR sur son départ?

– Belle nouvelle.

PLUS DE NOUVELLES