Les Hurricanes cesseront de payer leurs employés à temps plein

Une grande vague de soutien envers les employés des arénas des équipes sportives s’est déployée en marge de la crise satinaire qui frappe le monde entier. Les employés d’aréna, comme ceux du Centre Bell et de la Place Bell, ont vu les équipes et les joueurs se lever pour eux.

C’est toutefois une autre histoire pour ce qui est des employés à temps plein des organisations. Chez le CH, pour reprendre cet exemple-là, les employés du Groupe CH ont maintenant de la difficulté, comme une grande majorité de la population, à arriver au niveau monétaire. C’est d’ailleurs ce qui a poussé Marc Bergevin et Claude Julien à accepter une réduction salariale pour les aider.

En Caroline, la situation n’est pas plus rose. On se souviendra que la formation, qui n’est pas réputée pour être très riche, entrevoyait déjà des jours difficiles dès le début de la crise de la COVID-19 aux États-Unis. C’est ce qui a poussé l’organisation à décider de cesser de payer ses employés à temps plein, et ce, dès la semaine prochaine.

On parle ici d’uns situation pire que celle que font subir les Bruins à leurs employés, eux qui auront au moins une semaine à 50 % de leur salaire.

Il est important de noter que cela ne touche pas les employés qui travaillent au niveau hockey. On parle ici des entraîneurs, des recruteurs ou les grands décideurs au niveau hockey.

Les employés qui ne travaillent pas dans ces domaines-là devront donc utiliser leurs journées de congé afin de s’assurer d’être payé. Sinon, ils n’auront rien, tout simplement.

Tout ça est très dommage pour ces honnêtes travailleurs… surtout quand on sait que le proprio des Hurricanes est plein.

Voilà donc une autre conséquence de la COVID-19.

En rafale

– C’est de la précision, ça.

Mike Tyson consomme ÉNORMÉMENT de cannabis. [SportBible]

– Bonne nouvelle.

– Un autre qui sort son argent.

– Sabres.

PLUS DE NOUVELLES