Les Hurricanes pourront difficilement payer Sebastian Aho

En Caroline, Sebastian Aho est le joueur qui a le contrat le plus difficile à absorber pour l’organisation. Pourquoi? Parce que, quand Marc Bergevin lui a offert une offre hostile, il s’est arrangé pour donner au jeune joueur de centre un contrat qui ne serait pas facile à payer pour les pauvres – au sens propre – Hurricanes.

Ça, les Canes le savaient quand ils ont accepté de prendre l’entièreté du contrat en charge afin de s’assurer qu’il ne quitte pas vers Montréal. Sur la glace, ils ont bien fait puisqu’il s’est démarqué de belle manière : 38 buts et 28 passes (66 points) en 68 joutes, ce qui lui a permis de frôler la barre du point par match.

Imaginez si le Canadien avait eu un gars de 40 buts dans son alignement cette saison. Ça aurait été incroyable.

Tout ça pour dire que le problème est hors de la glace. Après tout, déjà que le front-loaded contract d’Aho n’était pas facile à absorber pour la Caroline, voilà que l’organisation est en train de perdre des millions de dollars de revenus.

L’équipe s’alignait vers les séries, et donc vers des millions de dollars supplémentaires? Rien n’assure maintenant l’équipe d’une place à la danse vers la Coupe Stanley. Elle comptait profiter du partage des revenus? Ils seront beaucoup moins importants parce que, dans le cadre de la crise de la COVID-19, les revenus de tout le monde sont révisés à la baisse.

Parce que Sebastian Aho doit recevoir un important boni le 1er juillet prochain – et qu’il ne peut pas être échangé d’ici là – de la part des Hurricanes, il ne faut pas s’attendre à ce que ces derniers l’échangent par la suite. Après tout, il va recevoir 9.87 millions de dollars le jour où juin deviendra juillet et les Hurricanes n’auront ensuite plus avantage à l’échanger, lui qui gagnera 700 000$ en cours de saison.

Rappelons aussi qu’il a gagné 12 millions de dollars (boni et salaire inclusivement) lors de sa première année de contrat. Entre juillet 2019 et juillet 2020, c’est donc 21.87 millions de dollars qui ont été versés au joueur de centre par une organisation qui n’est pas la plus riche.

Ce que cela pourrait faire, c’est d’empêcher les Canes de dépenser lors du marché de l’autonomie. Ça reste ultimement à voir au cours de l’été.

En rafale

– Un hommage anonyme pour Henri Richard. C’est dommage.

– Un beau geste de Carey Price. [WLT Tribune]

– Autre conséquence de la COVID-19.

– Ah, les Sénateurs…

– De la tension dans la MLB.

PLUS DE NOUVELLES