La fatigue a eu raison du Rocket hier soir

Vendredi soir, le Rocket de Laval a su rebondir contre le Crunch de Syracuse. Les hommes de Joël Bouchard avaient alors connu un bon match contre le club-école du Lightning, au cours d’une joute durant laquelle deux québécois (Alex Barré-Boulet et Danick Martel) se sont démarqués. Bref. Les deux points se prenaient très bien après une victoire crève-coeur à Belleville mercredi.

Alors que l’opportunité se présentait au Rocket de poursuivre sur sa lancée face aux Thunderbirds de Springfield, l’équipe a échappé un match dans lequel elle est demeurée pour une bonne partie des 60 minutes.

L’effort y était, mais la fatigue y était tout autant, comme a expliqué le commentateur des matchs au 91,9 Sports, Anthony Marcotte. Il ne joue même pas et était fatigué en raison de l’horaire très difficile qui s’avère être la réalité de la AHL.

Pour ce qui est du hockey, Ryan Poehling a inscrit son cinquième but de la saison et Matthew Peca a ajouté un but à sa fiche pour créer l’égalité 3 à 3 en troisième période. Malheureusement, les adversaires de la formation lavalloise étaient en forme et se sont échappés avec trois buts rapides qui auront planté le clou dans le cercueil du Rocket.

C’est Michael McCarron qui avait ouvert la marque pour son équipe.

Voici les statistiques des espoirs du Canadien lors de cette joute.

Le Rocket revient maintenant à Laval pour y affronter les Monsters mercredi. Par la suite, on va répéter le même horaire en se rendant à Syracuse vendredi et à Springfield samedi.

Fiche de l’équipe : 12-9-3

En Rafale

– Derek Aucoin retrouvait son micro hier soir.

– Guy Lafleur opéré.

– Halak revient de loin.

– C’est la fête de Tomas Tatar et Gustav Olofsson, aujourd’hui.

PLUS DE NOUVELLES