Huit espoirs du Canadien produisent à un rythme d’un point par match

Depuis le début de la saison, on entend parler de Cole Caufield sur une base régulière. Normal : l’espoir du Canadien défie le réalisme avec ses performances dans la NCAA, en tant que joueur de 18 ans. Avec huit buts en huit matchs, Caufield épate toute la galerie et donne espoir qu’il sera un grand joueur dans la LNH.

Par contre, il n’y a pas que lui qui épate dans la NCAA, mais aussi dans la LCH.

Au moment où ces lignes sont écrites, huit espoirs nord-américains du Canadien produisent au rythme d’un point par match.

Évidemment, il y a Caufield (11 pts en 8 matchs), mais Jordan Harris, qui évolue à Northeastern, compte aussi 7 points en 7 matchs. Du côté de Denver, Brett Stapley a amorcé sa campagne avec 6 points en 6 matchs. Disons qu’il s’agit du fait d’armes le plus impressionnant, puisqu’on sait que la barre du point par match n’est pas particulièrement facile à atteindre, dans ces rangs.

Puis, dans la LCH, cinq espoirs de la Sainte-Flanelle comptent un point par match ou plus.

Samuel Houde (25 en 16), Cam Hillis (20 en 14), Rafaël Harvey-Pinard (20 en 18), Allan McShane (18 en 15) et Cole Fonstad (15 en 12) complètent cette liste impressionnante.

L’an dernier, les jeunes joueurs du Canadien ont connu des saisons épatantes, brillant autant sur la scène internationale (Poehling, Romanov) que dans leur ligue respective (Suzuki, Primeau). Cette saison, les honneurs individuels pourraient ne pas être aussi nombreux, mais le lot de talent et de production a de quoi encourager le Tricolore.

En Rafale

– Zlatan avec le club européen de Joey Saputo?

– Intéressant.

– Auston Matthews, le prochain à marquer un but lacrosse?

PLUS DE NOUVELLES