Feu vert des médecins : Drouin avait aussi attendu avant de revenir au jeu en 2020

Jonathan Drouin n’a pas joué depuis le 2 novembre dernier face aux Red Wings de Detroit. Il avait dû quitter la rencontre en première période après avoir reçu une rondelle à la tête.

Drouin n’a pas joué face aux Islanders, ni face aux Golden Knights, ni face aux Kings, ni face aux Flames, ni face aux Red Wings (à Detroit cette fois), ni face aux Bruins…

Le Canadien a répété à maintes reprises que Drouin n’avait pas subi de commotion cérébrale, mais qu’il ressentait tout de même des maux de tête. Surtout avec son casque sur la tête et surtout en fin de journée

Dur constat pour un gars qui gagne sa vie en jouant au hockey le soir…

Après quelques jours sur la touche, le Canadien a inscrit le nom de Drouin sur la liste des blessés afin de pouvoir habiller un autre joueur (comme Ryan Poehling, par exemple).

Drouin a patiné hier et il pourrait jouer ce soir au Madison Square Garden selon Dominique Ducharme. Il a reçu le feu vert des médecins et rendu là, c’est au joueur de décider s’il est apte à jouer ou non.

Et c’est là que ça devient touché.

First, parler de Jonathan Drouin est extrêmement délicat depuis son absence pour des raisons de santé mentale. Il fallait s’y en attendre… et son état de santé actuel ne fait qu’augmenter la prudence nécessaire.

Second, il faut comprendre que deux principes s’opposent actuellement quant à l’état de santé et l’emploi du #92.

D’un côté – et Anthony Martineau a pleinement raison – un joueur comme Jonathan Drouin ou Jack Eichel doit être en mesure d’avoir le dernier mot quant à son corps et sa santé. Si Drouin n’a pas la même tolérance à la douleur que Gallagher ou Weber et qu’il n’est pas à l’aise de jouer présentement, il faut respecter ça. Il doit être le maître des décisions qui concernent sa santé.

Ceux et celles qui disaient il y a six mois que la priorité de Jo Drouin se devait d’être sa santé sont nombreux à avoir changé leur fusil d’épaule cet automne. Pourquoi?

De l’autre, par contre, on a ici un joueur qui a reçu le feu vert des médecins et pour qui jouer au hockey ne représente pas un risque pour sa santé (selon la science et la médecine). Du moins, pas plus que pour un autre joueur…

Dominique Ducharme a souvent répété qu’il était presque impossible de dire à un gars comme Gallagher, Price ou Weber qu’il ne jouera pas… même avec un avis restrictif des médecins.

Quand tu es un hockeyeur professionnel, tu es (très bien) payé pour jouer au hockey. Or, quand tu es en santé, on s’attend à ce que tu joues au hockey.

De quel côté où est-ce que je me situe dans tout ça, moi? Pas mal au milieu, entre les deux…

Je n’ai jamais été un grand fervent des extrêmes…

À noter qu’en février 2020, Claude Julien avait aussi dit aux médias que les médecins avaient donné le feu vert à Jonathan Drouin, mais que celui-ci ne se disait pas encore prêt à revenir au jeu après sa chirurgie au poignet. Dany Dubé, Martin McGuire et Mario Tremblay avaient critiqué la décision personnelle de Jonathan (de repousser son retour au jeu).

Je me demande s’ils pensent toujours la même chose à micro fermé cette année…

À noter que Drouin connaissait un excellent début de saison (sept points en dix matchs et des poussières) avant de se blesser à la tête.

Sera-t-il de retour au jeu ce soir? Si oui, au centre à la place d’Adam Brooks? J’aime bien l’idée de faire jouer Drouin au centre et ce, depuis que Phillip Danault et Jesperi Kotkankemi ont quitté.

En 2020, Drouin était revenu au jeu deux jours après la sortie de Claude Julien. Est-ce que ce sera la même chose cette année?

Malheureusement, Drouin avait été blanchi lors des huit matchs qu’il a disputés entre son retour au jeu et la fin de sa saison en 2020. Peut-être devrait-on attendre que Drouin soit à 100 % avant d’espérer le voir revenir au jeu cette saison… même si ça dérange certains partisans, hommes de hockey ou autres! Ce n’est pas comme si le Canadien se battait pour quoi que ce soit (autre que la loterie) actuellement et que le retour de Drouin allait tout changer…

Vous, qu’en pensez-vous?

En rafale

– Des statistiques qui font peur.

– Quand on creuse très profond, on peut déterrer un peu de positif…

– Un parieur québécois a fait un gain de 14 000 $ grâce à une mise de 20 cents! [HFans]

Ouch!

– Le Canadien doit peut-être penser à changer de plan. Est-ce que vouloir gagner à tout prix est encore justifiable pour l’équipe en 2021-22? [TheAthletic]

– L’éclosion de COVID-19 chez les Sens met-elle en danger la participation des NHLers aux Jeux olympiques? [Sportsnet]

PLUS DE NOUVELLES