betgrw

Eric Engels : Les Bruins n’ont pas besoin de Sean Monahan

À moins d’un revirement de situation, Sean Monahan devrait quitter le Canadien d’ici le 8 mars.

On sait pourquoi les équipes vont s’intéresser à lui parce que depuis quelques semaines, c’est souvent les mêmes choses qui reviennent quand on parle de lui.

Et là, plus ça avance, plus on s’image des destinations potentielles pour le vétéran.

Dans un récent article, Frank Seravalli a proposé le nom de six clubs où il serait logique de voir Monahan aboutir.

Il a parlé des Leafs, des Canucks, de l’Avalanche, des Oilers, des Jets… Et des Bruins. 

L’an dernier, le nom de Monahan a été lié à la formation bostonienne. Les Bruins connaissaient une belle saison et on s’est dit que de les voir ajouter les services d’un centre responsable comme Monahan allait aider le club, mais le scénario ne s’est jamais concrétisé au final.

Mais cette année, les Bruins n’ont pas besoin de Monahan. C’est du moins ce qu’a affirmé Eric Engels dans un récent texte

Et la raison est simple. Les Bruins ont encore une belle campagne (ils sont au premier rang de leur division), mais n’ont pas assez de capitaux pour faire une grosse transaction.

Ils n’ont pas de choix dans les trois premières rondes au prochain repêchage (c’est surtout cela qui intéresse Kent Hughes)… Et ils ont échangé leur choix de deuxième ronde en 2025.

On peut aussi se demander si Kent Hughes veut danser avec l’un de ses rivaux de division. Le Canadien devrait techniquement manquer les séries, à moins d’une grosse surprise… Mais le principe reste le même.

Cela dit, les Bruins ont remporté 27 de leurs 44 premiers matchs cette saison…

Et ce qui est vraiment impressionnant, quand on regarde leur fiche, c’est le fait qu’ils n’ont perdu qu’à huit reprises jusqu’à maintenant à la régulière.

Ça démontre que le club est combattant… Et ce n’est pas vraiment surprenant parce que l’on connaît la culture à Boston.

En plus, quand on regarde l’alignement de l’équipe, sur papier, on réalise qu’on ne parle pas nécessairement de la formation la plus dangereuse de la LNH :

(Crédit: Daily Faceoff)

Ça va vraiment bien en ce moment à Boston, si bien qu’on n’est pas nécessairement obligés d’ajouter un gros morceau à l’attaque.

Rappelons que Matthew Poitras est blessé en ce moment et que son retour au jeu imminent amènera la profondeur voulue au centre de la formation.

Ce n’est pas joué encore… Mais de façon logique, on pourrait exclure les Bruins de la liste des équipes auxquelles Sean Monahan pourrait être transigé.

PLUS DE NOUVELLES