Entraîneur : les Panthers considéreraient un Finlandais (Jukka Jalonen) sans expérience de la LNH

Depuis la fin de la saison, quatre équipes ont changé de pilote. Il y a eu Lane Lambert il y a quelques semaines à New York, mais sinon, les Knights, les Flyers et les Stars ont tous pigé dans le sac à coach.

Plus ça change, plus c’est pareil, n’est-ce pas?

Les Bruins, les Jets, les Blackhawks, les Oilers et les Panthers doivent soit se trouver un nouvel entraîneur, soit confirmer celui qui est en place.

Le cas des Panthers est fascinant puisque Andrew Brunette est arrivé à un moment où la Floride ne cherchait pas à changer son entraîneur (Joel Quenneville est parti pour des raisons qui dépassent le cadre du hockey), mais l’entraîneur par intérim a quand même bien fait, se méritant plusieurs votes pour le titre d’entraîneur de l’année.

Mais bon. En séries, ça a moins été facile et c’est là qu’on l’a parfois vu se faire manger par le pilote adverse. Cela lui fait donc, au final, un bilan qui est relativement mitigé.

Que feront les Panthers, donc?

Il existe un scénario où il demeure en poste et où son DG l’adjoint d’un entraîneur d’expérience pour l’aider derrière le banc. Est-ce pour ça que la majorité des adjoints sont partis?

Mais il existe aussi un scénario où un entraîneur arrive de l’extérieur. On pensait à un entraîneur d’expérience, mais il semble que tout soit sur la table pour les Panthers, qui songent à engager Jukka Jalonen. C’est ce que rapporte Frank Seravalli.

Qui est Jukka Jalonen? C’est un entraîneur qui œuvre en Finlande depuis 30 ans, mais qui n’a pas d’expérience dans la LNH.

Ceci dit, que ce soit à la barre de certains clubs de la KHL (il a notamment été l’entraîneur de Sergei Bobrovsky pendant l’arrêt de travail de la LNH) ou de l’équipe nationale de la Finlande, il a fait du bon boulot.

Notons que le seul assistant qui n’a pas perdu son emploi à Sunrise est Finlandais.

Je me demande cependant si le fit est bon. Tant qu’à changer potentiellement d’entraîneur, les Panthers ne devraient-ils pas y aller avec un gars qui connait la LNH? Est-ce que le Jalonen en question pourrait être un adjoint? À suivre.

En rafale

– Les Québécois veulent la démission de Michael Rousseau en raison du fait qu’il ne parle pas français. Jeremy Roenick, lui, veut qu’il parte (ou qu’un dirigeant parte) parce qu’il n’a pas aimé l’expérience client.

– Signature à noter.

– Constat intéressant.

– Dossier à surveiller.

– À surveiller pour l’Avalanche.

– Comme John Tortorella.

PLUS DE NOUVELLES