En jouant ce soir, Juraj Slafkovský devancera son autonomie d’une année complète

Après avoir connu un très bon début de saison, Juraj Slafkovský connaît des moments un peu plus difficiles depuis quelques semaines. Le jeune attaquant slovaque n’a pas inscrit de point depuis le 14 décembre dernier et son dernier but remonte au 1er décembre. Et au-delà des points, il semble se chercher un brin depuis quelques matchs.

Il est toutefois important de rappeler que de tels passages à vide sont tout à fait normaux pour des jeunes joueurs de hockey. Ça fait partie de l’apprentissage et il est loin d’être le seul attaquant de l’équipe en panne sèche actuellement.

Dans les dernières semaines, certains ont soulevé l’idée de l’envoyer au CMJ ou de le renvoyer à Laval pour lui permettre de retrouver sa confiance un brin, mais le CH a préféré le garder avec le grand club, si bien que ce soir, Slafkovský sera sur l’alignement actif pour un 40e match cette saison. Il a raté des matchs en raison d’une blessure et d’une suspension, mais il était encore sur l’alignement actif.

Ce faisant, son autonomie complète sera devancée d’une saison, comme l’a noté Nicolas Cloutier plus tôt cet après-midi.

C’est donc dire que Slafkovský deviendra joueur autonome sans compensation au terme de la saison 2027-28 plutôt qu’au terme de la saison 2028-29. C’est encore loin, certes, mais c’est tout de même une année complète.

Le CH a donc décidé de ne pas le renvoyer en bas après neuf matchs et de ne pas repousser son contrat d’entrée d’une autre année, et voilà qu’il décide de le garder pour un 40e match cette saison. J’ose croire que rendu là, le plan est de le garder à Montréal pour toute la saison.

Ce n’est pas forcément une mauvaise chose : ça démontre au jeune que l’équipe a encore confiance en lui et sa valeur sera peut-être moins grande en le signant plus tôt, ce qui fait en sorte que le CH pourrait potentiellement sauver un peu d’argent lorsque viendra le temps de signer le jeune à long terme.

Mais avec les récentes difficultés de Slafkovský, je me demande si l’idée de le renvoyer à Laval avant le match d’aujourd’hui a été considérée par le Canadien. Il aurait pu jouer de grosses minutes en bas pour retrouver sa confiance et obtenir plus de millage, mais décidément, l’organisation semble croire que Montréal est le meilleur endroit pour Slafkovský.

Ne reste qu’à voir s’il pourra se relancer sous peu avec le grand club.

En rafale

– Qu’en pensez-vous?

– L’activité du jour au ballottage.

– Il connaît toute une saison.

– Belle prise pour les Phillies.

– Mon texte sur la situation des Timberwolves, qui commencent à voir venir les jours meilleurs.

PLUS DE NOUVELLES