Erik Gustafsson : seul Erik Karlsson produit plus récemment (chez les défenseurs)

Erik Gustafsson n’aura pas eu le passage le plus marquant de l’histoire avec le Canadien. Acquis à bas prix à la date limite des transactions en 2021, Gustafsson devait à la base être un élément de profondeur en défensive, mais il a finalement joué 16 matchs lors du parcours de l’équipe en séries.

Je vous avoue que je n’ai vraiment pas été son plus grand fan, lui qui semblait toujours se faire prendre en défaut sur les buts de l’adversaire, mais il demeurait un défenseur au profil offensif intéressant.

Après avoir passé la dernière saison avec les Blackhawks, Gustafsson a signé un pacte avec les Capitals pour la saison 2022-23 dans le but de relancer sa carrière. Et présentement, c’est exactement ce qu’il fait.

En fait, depuis près d’un mois maintenant, Gustafsson fait partie de l’élite des défenseurs offensifs du circuit. Et depuis le 17 décembre dernier, seul un certain Erik Karlsson a amassé plus de points que lui chez les défenseurs.

En effet, depuis le 17 décembre, Gustafsson a amassé six buts et huit passes pour un total de 14 points en 10 matchs. Karlsson, lui, a un but et 15 passes (donc 16 points) en neuf matchs.

L’ancien du Canadien joue d’ailleurs sur la première paire des siens actuellement et obtient de grosses minutes en avantage numérique. On a d’ailleurs eu la chance de le voir à l’œuvre face au Tricolore le 31 décembre dernier, alors qu’il avait amassé trois points dans une écrasante victoire des Capitals.

Gustafsson touche la très modique somme de 800 000 $ cette saison, si bien qu’il fait sans aucun doute partie des meilleurs contrats de la ligue en 2022-23. En l’absence de John Carlson, il assume de très grosses responsabilités (il joue plus d’une vingtaine de minutes par match depuis trois semaines) et il semble vraiment avoir trouvé sa niche du côté de Washington, lui qui a retrouvé le plaisir de jouer.

Il a de nouveau l’air du gars qui a inscrit 60 points en une saison en 2018-19.

Bref, on verra si Gustafsson saura maintenir la cadence, mais clairement, ça va bien pour le vétéran suédois par les temps qui courent. Et c’est beau de voir qu’il ne s’est pas laissé abattre par des saisons un peu plus difficiles.

En rafale

– Belle nouvelle pour le Québécois.

– Bonne lecture sur la finale du CMJ.

– À ne pas manquer ce soir.

Et à ne pas manquer dans les prochains jours.

– Intéressant.

PLUS DE NOUVELLES