Échanger Tyler Toffoli : un (trop?) gros risque pour le développement de Nick Suzuki

À l’heure actuelle, je ne vous apprendrai rien en vous disant que Tyler Toffoli a été échangé aux Flames de Calgary plus tôt aujourd’hui. En retour, le Canadien met la main sur un choix de première ronde, un choix de cinquième ronde, Leon Draisaitl Emil Heineman et Tyler Pitlick (lire ici « du salaire »).

Et pour être bien franc avec vous, j’ai de très grosses réserves sur cette transaction.

Oui, je suis bien conscient que des décisions difficiles devront être prises dans ce qui sera vraisemblablement une reconstruction (l’échange de Toffoli est un signe très annonciateur). Il faudra que des vétérans quittent pour faire le plein d’espoirs et de choix au repêchage et, dans cette logique, l’échange se tient.

Mais je veux vous amener un point de vue différent, moi : et si la transaction impliquant Toffoli pourrait être celle qui fait dérailler la reconstruction? Je m’explique avec le meilleur argument que je peux vous fournir : le développement de Nick Suzuki.

Il était le compagnon de trio avec lequel Suzuki a connu le plus de succès.
(Crédit: Capture d’écran/YouTube)

Cette saison, l’attaque du Canadien a principalement été l’affaire du duo Suzuki/Toffoli. Les deux attaquants ont été les deux seuls qui ont offert une production relativement constante et qui méritent sans l’ombre d’un doute d’être sur un top-6.

Or, maintenant que Toffoli n’est plus là, qui va donc être l’ailier qui viendra enlever un peu de pression sur les épaules de Suzuki, qui ne peut pas tout faire tout seul?

Parce que non, ce n’est pas Jonathan Drouin ou Artturi Lehkonen (qui sont au deuxième et troisième rang des pointeurs de l’équipe actuellement) qui pourra suivre Suzuki.

Ce qui me fait peur avec la transaction du jour, c’est que la « reconstruction » devienne une « vente de feu ». Pour bien réaliser la première option, il est important de conserver des vétérans qui sont prêts à guider les jeunes et qui pourront les aider à atteindre leur plein potentiel.

Et quand on considère que Toffoli était très proche de Suzuki, mais aussi de Cole Caufield (qui ne voulait vraiment pas le voir partir) et Jake Evans (qui a passé la dernière semaine de congé de l’équipe avec lui et qui l’a suivi jusqu’à l’aéroport aujourd’hui), cette transaction-là me fait peur. Très peur, même.

Si je n’avais pu garder qu’un seul vétéran à Montréal pour la reconstruction, je pense que ça aurait été Toffoli. Je comprends que sa valeur était probablement la plus haute parmi les vétérans du Canadien, mais au-delà de la valeur sur le marché des transactions, il ne faut pas oublier la valeur que le gars a dans l’équipe.

Et cette dernière, si vous voulez mon avis, est bien plus grande qu’un choix de fin de première ronde et un joueur qui est comparé à un Artturi Lehkonen depuis quelques heures. Rien contre Heineman, mais je ne pense pas qu’il aura un vrai impact sur le top-6 du CH à long terme.

Est-ce que mon opinion aurait été différente si, en plus du choix de première ronde, Kent Hughes avait réussi à mettre la main sur un Jakob Pelletier ou un Matt Coronato? Peut-être.

Mais au volume, j’ai l’impression que c’est un retour plutôt moindre considérant l’impact de Toffoli sur la glace et en dehors de celle-ci. Ah oui, parce qu’il était heureux à Montréal et qu’il aimait le groupe, en plus.

Donc non, je ne pense pas comme Stéphane Waite, qui croit que Toffoli n’a pas l’ADN que tu recherches chez un joueur. À la limite, il n’a peut-être pas la vitesse que recherche Kent Hughes, mais ses instincts offensifs compensent amplement. Considérant tout ce que le franc-tireur a fait depuis son arrivée à Montréal (il a été le meilleur buteur de l’équipe depuis Max Pacioretty), j’ai même un certain malaise face à l’affirmation de Waite.

J’espère sincèrement que ce texte-là vieillira comme une pinte de lait oubliée au soleil pendant trois jours. Malheureusement, je pense que la perte de Toffoli sera très coûteuse pour le Canadien, et ce, peu importe ce qu’il fait à Calgary.

Nick Suzuki avait besoin d’aide à l’attaque en se levant ce matin et il en a encore plus besoin à l’heure actuelle. Considérant qu’il est ton futur premier centre et qu’il est à une période importante de son développement, c’est une situation épouvantable.

PLUS DE NOUVELLES