Dossier Stamkos : Detroit serait-elle LA destination pour le 91? | Et Drouin lui? | Tufte, Fabbro, Bastian

Bon jour du Seigneur à vous chers lecteurs du meilleur blogue en ville.

Je vous parlais hier du dossier Carey Price qui avait titillé mon oeil cette semaine et bien, j’avais envie de vous parler du deuxième plus important dossier de la semaine.

Le « fameux » dossier Steven Stamkos.

On a appris hier que Stamkos allait manquer la balance de la saison, incommodé par un caillot de sang près de la clavicule droite. Le 91 n’est pas chanceux, mais le plus malchanceux de cette histoire, ce n’est pas lui, mais bien Steve Yzerman qui ne dormira pas très bien dans les prochains jours…

Je ne suis pas dans le secret des Dieux, mais je parierais la chemise que je porte actuellement, que le GM du Lightning a reçu, plus tôt cette saison, quelques offres salées pour son joueur vedette qui tombera libre comme l’air le 1er juillet si les deux parties n’arrivent pas à s’entendre d’ici là.

Avec le dossier Jonathan Drouin qui a fait couler beaucoup d’encre, Yzerman pourrait se retrouver dans l’eau chaude advenant le cas où il perdait Stamkos pour absolument rien et qu’il se devait d’échanger Drouin « à perte » lors du repêchage.

Le grand patron de la formation de la Floride a-t-il bien joué ses cartes?

Je ne crois pas non…

Les directeurs généraux de la LNH tentent de plus en plus de nous faire verser des larmes avec des refrains de violons de plus en plus langoureux, mais personnellement, je n’embarque tout simplement pas. Aucun d’entre eux ne me fera pleurer en me disant qu’il est de plus en plus difficile d’effectuer des transactions dans une ère où les technologies de communications sont à leur « peak ». Oui j’en conviens, il y a de plus en plus de joueurs qui possèdent des clauses de non-échange, mais qui donnent ces clauses? Les directeurs généraux…

N’allez pas croire que Yzerman n’a pas reçu d’offres intéressantes pour ses deux poulains. La vérité, c’est que le pilote du Lightning a probablement voulu cogner deux circuits de 450 pieds dans l’centre avec les deux joueurs.

Vous avez assurément vu les mêmes rumeurs que moi concernant Drouin et Stamkos et je ne peux pas croire qu’il n’y en a aucune qui s’approchait de la réalité.

Oui je peux comprendre que Yzerman veut le bon prix pour ses deux joueurs, mais il ne semble pas comprendre que vous êtes mieux d’accepter la meilleure offre que vous avez au moment présent plutôt que d’espérer gagner à la loterie et tout perdre au final. Yzerman avait une paire de dames dans les mains et a préféré se coucher et attendre de mettre la main sur une paire d’as. Bonne stratégie? Absolument pas!

Que se passera-t-il avec Drouin?

Yzerman a deux options :

  1. Échanger Drouin
  2. Le garder

Personnellement, je suis très ouvert aux deux scénarios si je suis dans la peau de l’ancien capitaine des Wings.

C’est relativement difficile, à l’heure actuelle, de bien évaluer la valeur de Drouin. Tout le monde s’entend pour dire qu’il possède un talent exceptionnel et, peu importe tout ce qui s’est passé autour de lui cette année, le talent, il l’a et personne ne va en douter. Par contre, là où ça « clash » dans son cas, c’est son attitude. Personnellement, je ne payerais pas le gros prix pour un joueur qui semble un peu selfish et qui fait passer son égo avant ses coéquipiers. Ce n’est pas dans ma mentalité ni dans mes valeurs et ça ne le sera jamais. Si un GM se dit prêt à vivre avec le risque de sacrifier un élément positif de sa formation pour vivre avec le risque de voir Drouin éclore chez lui, il devra tout faire pour bien l’encadrer et pour lui permettre de devenir une meilleure personne avant tout.

Le scénario le plus plausible est cette fameuse théorie où deux GMs s’échangent deux cas à problèmes. Si Yzerman est capable de dealer avec cette théorie, il trouvera preneur plus facilement, j’en suis convaincu. Si par contre, il demande encore la lune pour son jeune #27, il se peut qu’il soit encore « pogné » avec son problème au camp d’entrainement et ça, ça ne sera pas une bonne nouvelle pour personne chez le Lightning. Les joueurs détestent ce genre de distraction négative…

Yzerman devrait-il considérer l’option de garder Drouin avec le Lightning? Absolument oui!

Si Stamkos quitte le navire, Drouin demeure l’option numéro un pour le remplacer dans l’alignement et ça, Yzerman doit absolument le prendre en considération puisque comme je disais précédemment, perdre les deux joueurs pour pas grands choses pourrait être une catastrophe pour le développement de la formation de la Floride. Si Stamkos quitte, Yzerman doit mettre ses culottes et il doit faire comprendre à Jon Cooper que Drouin doit jouer tous les matchs dans le top 6 et ce, qu’il l’aime ou non.

Et Stamkos lui? Où pourrait-il se retrouver?

Depuis quelques jours, je vois un peu partout cette nouvelle qui nous indique que Pavel Datsyuk pourrait peut-être envisager de quitter les Red Wings pour la KHL. Quand? Dès cet été.

Datsyuk a toujours mentionné qu’il aimerait terminer sa carrière en Russie et disons qu’à l’âge de 37 ans, accepter un contrat de 3 saisons dans la KHL pourrait bien être pour lui, le scénario idéal.

Avec le départ de Datsyuk, Kenny Holland pourrait libérer un salaire annuel de 7.5 M sur sa masse (s’il parvient à convaincre la LNH et l’Association des Joueurs, comme les Devils l’avaient fait avec Kovalchuk) et la porte serait alors grande ouverte pour accueillir Stamkos à Detroit.

Remplacer Datsyuk par Stamkos… #seemslegit

Je ne connais pas la connexion exacte entre Stamkos et les Wings, mais il y en a certainement une puisque le nom de Stamkos surgit constamment dans des rumeurs du côté de Detroit. Il faut avouer que le 91 fiterait drôlement dans l’uniforme rouge et blanc puisque la formation du Michigan a toujours bâti ses formations autour de joueurs possédant un solide coup de patin, une attitude exemplaire, un talent offensif et une conscience défensive naturelle.

Oui je sais que les Maple Leafs, les Sabres, les Flyers, le Canadien et plusieurs autres formations seront très actives dans le dossier Stamkos, mais fouillez-moi pourquoi, le feeling le plus gros que j’ai concernant ce dossier, c’est que le 91 pourrait porter les couleurs des Wings à partir du 1er juillet.

Évidemment, si Datsyuk décide de rester, je ne crois pas que ce scénario en sera un réel par contre.

Bref, bien hâte de voir le dénouement de cette histoire et j’ai surtout, très hâte de voir comment Yzerman s’en sortira au final. Imaginez le niveau d’ironie si Yzerman venait qu’à perdre Stamkos pour absolument rien et que le capitaine du Lightning prenait la décision de signer avec l’ancienne formation de son patron actuel. Formation avec laquelle, Yzerman a porté le « C » de façon exemplaire d’ailleurs.

Ironie, quand tu nous tiens!

Riley Tufte, Dante Fabbro et Nathan Bastian

Le natif de Ham Lake au Minnesota a grandi avec un bon exemple tout près de lui. Nick Bjugstad est le meilleur ami de son frère Gavin et ce n’est pas du tout un hasard si Riley ressemble beaucoup au numéro 27 des Panthers de la Floride sur la patinoire. L’inspiration nous vient très souvent de gens de notre entourage immédiat. Tufte possède un bon coup de patin et est relativement très mobile pour un jeune joueur de son gabarit. Le jeune colosse mesure 6 pieds 6 pouces et pèse 211 lb, et ce, à 17 ans seulement. Probablement la raison principale pour laquelle il se retrouve si haut au classement nord-américain de la Centrale. En 24 parties dans la USHL, il n’a récolté que 11 points cette saison. Dans le milieu, on appelle ce genre de joueur « un projet » et je crois fermement que c’est ce qu’il est, mais force est d’admettre que le projet semble hyper intéressant pour une formation qui aime bâtir autour du « size ».

Dante Fabbro a déjà été classé plus haut dans le classement de la Centrale, mais il semble avoir glissé quelque peu et je ne peux mettre le doigt sur la raison précise de cette légère dégringolade. C’est certain que pour les recruteurs, c’est relativement difficile de comparer un défenseur qui évolue dans la BCHL à un autre qui joue dans la CHL. Oui, Fabbro a récolté 67 points en 45 parties cette saison, mais l’échelle comparative est très imprécise. C’est un peu la même chose avec son coéquipier Tyson Jost sur qui j’écrivais dans l’un de mes derniers textes. D’ailleurs, j’ai énormément de difficulté à comprendre pourquoi les deux joueurs de Penticton n’évoluent pas dans la CHL cette saison… Le genre de question qui fait probablement douter quelques recruteurs soit dit en passant. Une chose est sure par contre, Fabbro est un habile patineur qui possède un solide lancer du poignet et pour ces deux raisons, je ne peux faire autrement que de le comparer à Justin Schultz qui tentera de relancer sa carrière chez les Penguins.

Nathan Bastian est le troisième mousquetaire de ce spectaculaire trio des Steelheads de Mississauga qui fait couler énormément d’encre cette saison dans la OHL et avec raison. C’est très rare de voir un trio entier disponible en première ronde d’une cuvée NHL. Bastian n’a rien à envier aux deux autres même s’il est répertorié après eux par la Centrale. Lui et McLeod ne montre pas des fiches hyper reluisantes au niveau des statistiques, mais les deux sont de beaux projets pour le futur et les deux joueront dans la LNH, je n’ai pas le moindre doute sur le sujet. Bastian me rappelle énormément Jeff Carter à l’époque où ce dernier portait les couleurs des Greyhounds de Sault Ste. Marie. À son année de repêchage, Carter avait récolté 71 points en 61 parties alors que Bastian en compte 59 en 64 matchs. Bastian pourrait sortir en première ronde comme il pourrait entendre son nom au début de la deuxième ronde du côté de Buffalo.

En rafale

  • Dieu merci, on a un marqueur de 100 points cette année!

  • Artemi Panarin sent-il qu’il peut échapper le Calder?

  • Claude, j’te rappelle que t’es filmé…

  • Ça adonne bien, je vous écris ce texte en direct du Lac…

  • Marian Hossa est comme le bon vin! #MatrixPass

  • Le voici ce 100e point de Patrick Kane!

  • Toujours drôle, ça… #Hehe

  • Billet intéressant sur les Jays!

PLUS DE NOUVELLES