Dominique Ducharme espère voir une équipe affamée en début de saison

Plusieurs mauvaises nouvelles ont chamboulé le Canadien de Montréal depuis leur élimination en finale de la coupe Stanley la saison passée.

Que ce soit le départ de Phillip Danault, l’offre hostile faite à Jesperi Kotkaniemi, l’absence indéterminée de Shea Weber, les innombrables blessures depuis le camp d’entraînement, ou bien le retrait de Carey Price, l’ambiance entourant le Canadien est loin d’être la même que celle transportant l’équipe lors de son parcours féérique des séries 2021.

En plus de toutes ces mauvaises nouvelles, le CH n’a vraiment pas connu de bons matchs préparatoires. Bref, rien pour effacer nos inquiétudes.

Il reste toutefois qu’il est compréhensible que les joueurs vétérans ne démontrent pas la même énergie lors d’un match de présaison que lors d’un match de la finale de la coupe Stanley.

Pour Dominique Ducharme, il faut absolument que l’équipe retrouve cet état d’esprit du tournoi printanier pour le début de la saison.

« De passer de la finale de la Coupe Stanley à des matchs préparatoires, c’est repartir à zéro. Il n’y a pas deux points à l’enjeu. C’est différent. » – Dominique Ducharme

Après avoir expliqué être déçu de la tenue de ses joueurs lors du calendrier préparatoire après la défaite de 5 à 4 en tirs de barrage contre les Sénateurs d’Ottawa jeudi dernier, Ducharme en a rajouté hier en expliquant qu’il était temps de remettre la machine en marche.

« « Est-ce que nous serons parfaits tous les soirs? Non. Mais nous pouvons jouer beaucoup mieux que nous l’avons démontré jusqu’ici. Nous pouvons être beaucoup plus engagés dans notre jeu. »

Nos gars comprennent ce qu’ils doivent faire, mais il est temps de mettre la machine en marche. » – Dominique Ducharme

L’entraîneur-chef a expliqué que l’équipe savait ce qu’elle avait à faire, et que ce n’était pas la première fois qu’elle faisait face à une tempête comme celle des blessures actuelles et de l’absence de Carey Price.

« Il y a 20 joueurs en uniforme chaque soir. C’est ça notre mentalité. Nous savons ce que nous avons à faire. Nous connaissons notre manière de jouer, notre structure. Les gars sont à l’aise avec elle; en zone offensive, en zone neutre, en zone défensive, avec et sans la rondelle, les mises en jeu, les sorties de zone. C’est notre manière de penser qui va faire la différence. »

– Dominique Ducharme

Ducharme a également insisté sur les ajustements qui devront être apportés au jeu défensif de son équipe après avoir accordé 24 buts en seulement six matchs préparatoires.

« Je ne connais pas un joueur qui est né en étant bon défensivement. J’ai vu des joueurs doués à l’attaque, mais jamais défensivement. C’est une question de volonté, d’engagement, de structure, de porter attention aux détails. En tant que groupe, c’est ce vers quoi nous devons revenir. »

« C’est grâce à cette approche que nous avons eu du succès la saison dernière, quand nous avons joué de la sorte soir après soir. C’est de cette manière que nous sommes devenus l’équipe que nous étions en séries. Et c’est ce que nous allons faire encore une fois. »

– Dominique Ducharme

Bref, il est clair que le tricolore ne pourra pas se présenter avec l’état d’esprit qu’il avait lors des matchs préparatoires.

Après une journée de congé ce dimanche, le CH tiendra deux journées d’entraînement lundi et mardi avant le premier match de sa saison mercredi soir face aux Maple Leafs de Toronto.

En Rafale

– Alex Barré-Boulet au ballottage.

– Le Canadien devrait-il en profiter?

– Il nous rappelle Piatti par moment.

– Combien de points pour les Sénateurs d’Ottawa cette année?

– Bonne nouvelle pour les Devils.

PLUS DE NOUVELLES