Deuxième revers consécutif pour le Rocket face au Moose

Deux jours après s’être incliné face au Moose du Manitoba, le Rocket de Laval avait de nouveau rendez-vous avec le club-école des Jets de Winnipeg mercredi soir. Malheureusement, le résultat a été le même pour la troupe de Joël Bouchard. Marque finale : 4-2.

Francis Bouillon était exceptionnellement aux côtés de Bouchard et de Daniel Jacob derrière le banc du Rocket étant donné le départ d’Alexandre Burrows pour le grand club. Après la rencontre, Bouchard a confirmé que Bouillon ne terminera pas la saison dans ce rôle.

Décidément, c’était le jour (ou le soir) de la marmotte pour les espoirs du Canadien, qui ont encore bousillé une avance face à leurs rivaux. Brandon Baddock avait donné les devants à Laval en première période.

Le Moose a toutefois répliqué avec trois buts consécutifs contre Charlie Lindgren, qui disputait un premier match cette saison et qui a déjà mieux paru.

Jesse Ylonen a redonné espoir aux représentants de la Rive-Nord de Montréal en inscrivant son premier but dans la LAH en troisième période, mais le cercueil de son équipe a été cloué quelques instants plus tard lorsque le Moose a complété la marque dans un filet désert, gracieuseté de Nathan Todd.

Deux des buts du Manitoba ont été marqué avec l’avantage d’un homme sur la patinoire. L’indiscipline a vraiment joué un facteur clé durant la rencontre, puisque Laval se débrouillait bien à égalité numérique. Le Rocket n’a, pour sa part, pas eu la chance de déployer son jeu de puissance.

Pour ce qui est du reste, Laval a dominé la majorité de la rencontre et a limité le Manitoba à 16 tirs sur 60 minutes.

PLUS DE NOUVELLES