Demi-finale : aucune équipe n’a eu de meilleures « chances » que Vegas depuis 30 ans

La table est mise pour le premier match de cette série Montréal – Vegas.

En fait, elle est mise depuis plusieurs jours déjà et il est temps qu’elle commence, cette série-là.

Parlant de tables mises, sachez que plusieurs zones du Québec sont tombées en jaune ce matin, ce qui signifie que nous pouvons désormais aller au restaurant avec une autre bulle familiale que la nôtre.

Irez-vous regarder le match avec un ami ce soir à la Cage? Si oui, je tiens à vous rappeler que vous ne pourrez pas vous lever, chanter et/ou danser. Peut-être qu’on vous permettra de crier si Cole Caufield inscrit son premier but des playoffs? Et les restos, tout comme les bars, devront fermer à minuit… et cesser de vendre de l’alcool dès 23h00. Si jamais le match de ce soir, prévu pour 21h00, va en prolongation, on risque de vous mettre dehors à la pluie…

Très gros contraste avec Vegas, là où la COVID-19 ne semble plus qu’être un mauvais souvenir…

Espérons que le match de ce soir ne se décidera pas en prolongation. Ça fatiguerait les gros morceaux du CH… mais aussi une partie de la population québécoise.

De très grandes probabilités pour Vegas à Vegas
Selon un report du Las Vegas Review Journal, les Golden Knights sont les plus grands favoris pour atteindre la finale de la Coupe Stanley depuis plus de 30 ans une fois arrivés en demi-finale.

Quelle est la cote de Vegas selon ce report? -450.

Ça, ça veut dire qu’il faudrait miser 450 $ sur les Golden Knights pour faire 100 $ de profits (s’ils l’emportent face au Canadien bien sûr). Jamais une cote n’a été aussi petite depuis plus de 30 ans dans la LNH!

La cote du CH? +375.

Miser 100 $ sur le Canadien rapportera 375 $ de profits si jamais le Canadien parvient à éliminer les Golden Knights. Négligé vous dites, le Canadien?

« Je ne me souviens pas d’avoir vu de telles cotes en demi-finales. Généralement, les équipes faibles ne se rendent pas jusque là. Sur papier, ça semble être un affrontement à sens unique. » – Ed Salmons, VP chez Westgate

D’un point de vue purement statistique, il serait hautement probablement – voire même choquant – de voir le CH éliminer les Golden Knights.

Depuis 1988, seulement trois équipes ont eu une cote de -450 ou pire dans la LNH, toutes rondes confondues. Elles ont toutes remporté leur série… et les clubs hautement underdogs n’ont remporté que trois petits matchs au total. Bref, fiche de 12-3 pour les clubs favoris dans de telles circonstances…

Même nos chroniqueurs n’y croient pas…

Mais bon… les probabilités du CH n’étaient pas très grandes face aux Maple Leafs et aux Jets et vous connaissez la suite. Ça se joue sur la glace, comme dirait l’autre.

Si les joueurs montréalais sont davantage reposés que rouillés ce soir, tout est possible, non? Il y a un petit quelque chose de spécial avec cette équipe là présentement.

Il s’agira d’un premier match extra division en 2021 pour les Knights ET pour le Canadien. Est-ce que la division canadienne était aussi faible que certains aiment le prétendre? Pas sûr…

Quand on regarde la division Ouest, on se rend compte qu’après les Golden Knights et l’Avalanche, c’était très faible là-bas…

(Crédit: NHL.com)

Bref, les Golden Knights ont beau avoir signé 40 victoires en 56 rencontres (vs 24 pour le Canadien), plusieurs de ces victoires n’ont pas à faire trembler le Canadien.

Vegas a eu besoin de sept matchs pour éliminer le Wild. Qu’est-ce qui nous dit que le CH ne causera pas LA surprise de l’année dans la LNH?

On va y croire jusqu’à la fin, right?

La clé, ce sera à mon avis d’être capable de bien réagir sous l’énorme pression (sur le porteur) des Knights. Les Montréalais devront être capables d’être rapides au niveau de leurs prises de décisions et de leur exécution.

PLUS DE NOUVELLES