De plus en plus de joueurs du Canadien traduisent leurs messages sur Instagram

Dans le temps de Guy Lafleur, les joueurs qui venaient jouer à Montréal apprenaient parfois le français. Ce n’est plus la norme aujourd’hui, mais il n’en demeure pas moins que les amateurs aiment bien des petits messages en français de la part des joueurs.

Ça démontre un respect de la culture.

Je ne sais pas si c’est un hasard ou une demande du nouveau département des communications du Canadien de Chantal Machabée, mais de plus en plus, on voit des joueurs traduire des messages en français sur les réseaux sociaux.

Et je ne parle pas juste d’un merci ici et là, mais bien de phrases complètes.

C’est récemment que ça m’a frappé, soit en marge de la fin de la saison. Plusieurs joueurs semblent avoir pris le temps de faire traduire leur message afin de bien connecter avec les fans d’ici.

Alexander Romanov, qui a de la difficulté à parler anglais fluidement, est l’un de ceux qui se sont donné la peine.

 

Afficher cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Alexander Romanov (@al_rom26)

Brendan Gallagher a terminé son message de fin d’année en disant « Merci beaucoup & au plaisir de se revoir l’année prochaine », ce qu’il ne faisait pas par le passé. C’est peut-être aussi parce qu’il sort maintenant avec une Québécoise, mais bon : il le fait.

Nick Suzuki a aussi remercié les fans majoritairement en français.

 

Afficher cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Nick Suzuki (@nsuzuki_37)

Michael Pezzetta, qui a aussi trouvé l’amour au Québec, a remercié les fans dans la langue de Molière hier. Il y a quelques semaines, c’était l’Américain Jordan Harris qui soulignait son arrivée au Québec avec quelques mots de français.

Si on remonte un peu plus dans le temps, Carey Price avait publié un message bilingue suite à sa sortie du programme d’aide de la LNH.

 

Afficher cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Carey Price (@cp0031)

Ça peut avoir l’air banal, mais c’est ce qui fait plaisir aux Québécois. Ce n’est rien pour les joueurs, mais on parle en bien du CH et ça rappelle un brin le passé pour les nostalgiques.

J’espère que ça va continuer parce que c’est mieux que rien.

En rafale

– Qu’est-ce qui attend P.K. Subban?

– Au moins, il est en paix.

– Qu’en dites-vous?

– Ils sont pareils.

PLUS DE NOUVELLES