De l’effort, du courage, du cœur… mais le même résultat (encourageant par contre)

Quelques heures à peine avoir passé la nuit chez son père et après avoir rencontré la presse montréalaise, Martin St-Louis était déjà derrière le banc du Canadien de Montréal pour y diriger son premier match. Un premier match au Centre Bell face à des Capitals privés d’Alex Ovechkin en raison de notre rigidité à la frontière canadienne et devant 500 personnes massées dans les loges…

Quand on ne regarde que le score final et le sommaire, on pourrait penser que l’arrivée de St-Louis n’a rien changé.

L’équipe, qui avait accordé 5,5 buts par rencontre en moyenne lors de ses cinq dernières parties en a accordé cinq hier soir…

Les Caps ont quitté le Centre Bell avec une victoire de 5 à 2 en poche…

Cayden Primeau, qui accordé quatre buts dont deux ou trois pouvant être qualifiés de faibles, a encore une fois été chassé de la rencontre. Cette fois après 25:18…

Le Canadien a subi une huitième défaite consécutive et il occupe encore le 32e et dernier rang de du classement général ce matin, cinq points derrière les Coyotes et le 31e rang…

Mais même s’il ne fallait pas s’attendre à une métamorphose complète dès le premier match (sans aucun entraînement préalable avec le nouveau coach), le Canadien d’hier soir a été meilleur que celui des dernières semaines et des derniers mois. Pas mal meilleur… même si le pointage ne reflète pas ça du tout.

Le Canadien a dominé 44 – 23 au chapitre des tirs au but. Lors des dernières semaines, c’était le Canadien qui se faisait dominer ainsi…

Les défenseurs ont été meilleurs dans leur zone, certains attaquants se sont enfin réveillés et si Cayden Primeau avait été meilleur en début de match, le Canadien aurait possiblement ajouté une victoire à sa fiche, et non une défaite.

Qu’est-ce que je retiens de cette autre défaite montréalaise?


1. Il faut à tout prix trouver une façon de renvoyer Primeau à Laval, là où devrait être depuis longtemps déjà. J’en parlais mercredi et mon discours n’a pas changé. Bien au contraire! Le Canadien doit (rapidement) acquérir un gardien de but pour ainsi être dans la mesure de retrancher Cayden Primeau.

Oui, je comprends que Price, Allen, McNiven et Montembeault (que l’on force à jouer) sont tous blessés et oui, je comprends Kent Hughes et Jeff Gorton de vouloir conserver de l’espace sous la limite des 50 contrats activés (48 chez le Canadien) afin d’ajouter Jordan Harris ou un autre joueur d’ici la fin de la saison.

Je comprends aussi que Hughes et Gorton ne prennent que des décisions qui peuvent améliorer l’équipe à long terme. Ils l’ont encore répété hier durant la conférence de presse de Martin St-Louis…

Mais détruire petit à petit la confiance de l’un de ses espoirs devant le filet tout en rendant les efforts faits par tes joueurs devant inutiles et jamais récompensés par une victoire, ça nuit à ton organisation à long terme…

Et s’entêter à ne pas aller chercher de l’aide devant le filet – en refusant de laisser aller un possible choix de quatrième ronde, genre – est la première erreur du duo Hughes – Gorton. Les seuls gagnants dans tout ça, ce sont le compte de banque et le banquier de Primeau, that’s it.

Le jeu de Primeau (1-7-1, 4,88 et .866) ne se replace pas. Et il ne se replacera pas dans les prochains jours…

Il doit être capable de terminer ses matchs (sans quitter la patinoire avec sept buts de plus ajoutés à sa colonne des buts accordés).

Le piètre début de match de l’équipe est directement relié au piètre début de match de son gardien de but partant. La différence, c’est qu’hier, les joueurs ont démontré du caractère, de la passion, de l’émotion, de la détermination, du cœur, de l’effort et du courage. Mais Martin St-Louis ne sera pas en mesure de provoquer cette réaction-là chez ses joueurs à toutes les fois que le gardien de but partant de l’équipe débute le match en lion raton.

Non, Dominique Ducharme n’était pas le seul problème. La situation devant le filet doit être améliorée. Ceci dit, Dominique Ducharme faisait tout de même partie des problèmes, et non des solutions depuis quelque temps.

2. Quelques revirements, notamment sur le premier but du match, ont encore coulé le Canadien. L’équipe a le don de payer cash lorsqu’elle commet des erreurs cette saison. Ce qui nous ramène, en partie du moins, aux gardiens de but…

3. Le Canadien a inscrit un but sur cinq occasions en supériorité numérique. 20 %, c’est bien! Un deuxième but aurait toutefois pu faire la différence en deuxième moitié de rencontre.

4. Martin St-Louis a confié après le match avoir enseigné/exigé certains concepts avant la rencontre. Le nouvel entraîneur-chef du Canadien a indiqué après le match qu’il a vu ses joueurs les appliquer… et que ça a fait une différence. Jeff Petry a quant à lui avoué après la partie que tout semblait plus clair… que les responsabilités de chacun étaient mieux définies et que l’équipe était mieux structurée dans sa zone. Il n’y a qu’un pas à franchir pour dire que Petry apprécie davantage la clarté des concepts de St-Louis à la complexité du système de Dominique Ducharme.

Qu’est-ce qu’un concept de jeu?

Soccer Canada enseigne à ses entraîneurs – dont je fais partie – d’identifier quelques principes de jeu qui vont définir le jeu de notre équipe, de nos joueurs. Par exemple, un entraîneur peut décider de miser sur la relance rapide ou sur la sécurisation du ballon lorsque son équipe le récupère… il peut miser sur le pressing rapide ou sur la patience défensive lorsqu’elle le perd…

Bref, Martin St-Louis ne demande/demandera pas à ses joueurs de faire exactement telle ou telle chose dans telle circonstance. Il identifiera certains concepts/principes qu’il souhaitera implanter dans la tête de ses attaquants et une fois ces quelques réflexes établis, il leur laissera beaucoup de latitude/liberté.

Ça va toutefois prendre un certain temps et de la patience avant de voir le Canadien changer de visage. Cependant, ce qu’on a pu voir hier soir est TRÈS encourageant pour la suite des choses…

L’effet St-Louis (montréalais) ne sera (en grande partie) pas immédiat.

5. J’ai quand même aimé le spectacle que le Canadien m’a offert hier soir. Même si l’équipe a perdu 5 à 2. Il y a des façons de perdre qui sont davantage acceptables que d’autres…

Hier soir, les joueurs montréalais n’ont jamais abandonné. C’est digne de mention… mais ça nous ramène encore à « il faut amener un autre gardien de but à Montréal pour éviter qu’ils recommencent à lancer la serviette après deux, trois mauvais buts ».

6. Kale Clague et Chris Wideman (qui a écopé d’une pénalité stupide en troisième, après avoir perdu la rondelle) ont été moins utilisés que sous l’ère Ducharme. Martin St-Louis a montré ses couleurs. Ceci était dit, Clague et Wideman ont été les seuls défenseurs à ne pas terminer la rencontre dans les moins. Jeff Petry, qui vantait St-Louis et la nouvelle atmosphère dans l’équipe, a trouvé le moyen de terminer le match à moins-3.

Petry est à moins-7 cette semaine, en deux matchs (depuis la pause du match des étoiles).

Romanov a pour sa part été le défenseur le plus utilisé hier soir (22:13)


7. Cole Caufield et Ryan Poehling ont chacun disputé un excellent match. Caufield a inscrit son premier but depuis le 24 novembre (encore face aux Capitals)… avant d’en inscrire un autre qui a été refusé par la suite. On l’a senti beaucoup plus en confiance.

Espérons que ça continuera ainsi… Caufield n’a que deux buts en 31 parties cette saison.

On a d’ailleurs vu St-Louis se pencher pour parler à Caufield et Poehling sur le banc. #BelleScène

8. En juillet dernier, on était en Finale de la Coupe Stanley et sept mois plus tard, on est satisfait d’une défaite de 5 à 2. C’est fou comme les choses changent vite au hockey…

On perd, mais on perd « mieux » qu’il y a quelques jours…

9. Nick Suzuki (23:24), Josh Anderson (18:22), Rem Pitlick (18:07) et Tyler Toffoli (19:31) ont été les attaquants les plus utilisés hier soir. Suzuki a d’ailleurs joué tout un match… et Pitlick était dans les estrades le match d’avant!

Brendan Gallagher n’a eu droit qu’à 13:01, soit le plus petit total de minutes chez tous les attaquants du top neuf, lui. Martin St-Louis a montré ses couleurs.

10. Les gars ont fait preuve d’un peu plus de créativité que lors des derniers matchs. On les a toutefois sentis un peu nerveux de jouer pour leur nouveau coach. Ça ne devrait qu’aller en s’améliorant….

11. Samuel Montembeault a été parfait durant les 31:44 où il a été utilisé. Rappelons qu’il n’est pas encore totalement remis de sa blessure au poignet.

Vendredi chez le Canadien

Martin St-Louis dirigera son premier entraînement à la barre de l’équipe vers midi aujourd’hui à Brossard. Rappel : les Blue Jackets seront au Centre Bell demain midi et les Sabres, dimanche midi.

Il sera intéressant de noter si Christian Dvorak prendra enfin place sur un trio régulier…

Si Carey Price chaussera les patins, lui qui en est aujourd’hui à son 13e jour de 14 déterminants (selon lui-même)…

Si Martin St-Louis procédera à un ou deux changements importants dans la formation…

We’ll see.

Est-ce que les gars déploieront le même effort ce weekend? Obtiendront-ils des résultats différents?

Donnera-t-on les deux départs à Monty?

Rappelons que les Blues seront en ville mardi et qu’ensuite, le CH pourra accueillir 10 000 partisans au Centre Bell. Espérons que le Tricolore (8-31-7) poursuivra sur sa bonne lancée d’hier…

PLUS DE NOUVELLES