betgrw

David Savard ne veut pas être échangé

Sean Monahan a été échangé dans les derniers jours, et on se questionne à savoir quel sera le prochain joueur du Canadien à quitter.

Après tout, la date limite des transactions approche…

Et Kent Hughes pourrait en profiter pour liquider quelques joueurs pouvant intéresser d’autres formations de la Ligue nationale.

Indirectement, le nom de David Savard nous vient en tête parce qu’il a le profil d’un joueur intéressant… Même si Kent Hughes a dit la semaine dernière que le CH ne cherche pas à échanger son vétéran.

Son cap hit de 3.5 M$ n’est pas énorme (son contrat se termine à la fin de la saison 24-25), mais c’est surtout sa fiabilité sur la patinoire qui le rend attrayant.

D’autant plus qu’il a de l’expérience qui vaut de l’or après avoir soulevé la Coupe Stanley avec le Lightning à l’été 2021. 

Le principal intéressé s’est confié à Guillaume Lefrançois (La Presse) lors d’une entrevue réalisée en fin de semaine et il sait très bien que son nom va circuler d’ici le 8 mars prochain.

Par contre, même si l’idée d’être échangé pour avoir de meilleures chances de gagner est attirante pour n’importe quel joueur, Savard continue d’affirmer qu’il veut jouer à Montréal.

Son objectif est de rester en ville, comme il l’a confié au journaliste :

Je sais que c’est une business, ça peut changer très vite. Mais j’espère pouvoir rester ici, c’est mon but et ça ne change pas. Je pense qu’ils ont la même optique. En tout cas, j’espère! – David Savard

On dirait que ça ne me surprend pas.

Hier, je me suis déplacé pour aller voir l’entraînement du Canadien et j’ai remarqué à quel point Savard a l’air d’un gars qui se plaît à Montréal.

Il était tout sourire parce qu’il niaisait ses coéquipiers quand il avait la chance de le faire.

On dit souvent que les vétérans sont importants dans une chambre de hockey et Savard est le parfait exemple parce qu’il joue le rôle du grand frère avec les plus jeunes.

Probablement qu’il a une belle valeur sur le marché des transactions parce qu’il bloque des tirs, parce qu’il ne fait pratiquement jamais d’erreurs et parce que n’importe quel entraîneur peut lui faire confiance… Mais je persiste à croire que sa valeur est plus importante avec le Canadien parce que le club a besoin d’un gars comme lui en ce moment.

Surtout avec tous les jeunes défenseurs qui poussent au sein de l’organisation. 

Et ce n’est rien contre Mike Matheson, mais ce dernier est dans la fleur de l’âge et il n’est peut-être pas prêt à jouer au grand frère 24 / 7.

À 33 ans, David Savard est parfait pour ce rôle-là. Et si Savard vient à quitter, il va y avoir un manque de leadership dans la chambre du Canadien. 

Est-ce idéal, surtout dans le cadre d’une reconstruction?

On a vu après tout la culture qui s’est installée chez les Sénateurs d’Ottawa dans les dernières années, alors qu’il y avait aussi un manque de leadership évident…

En rafale

– Carey Price est fier de Samuel Montembeault, qui a remporté la dernière Coupe Molson.

– Ah oui?

– Bonne écoute!

– Ah, zut.

– À noter :

PLUS DE NOUVELLES