Coupe Stanley : les billets à Denver sont (beaucoup) plus chers qu’à Tampa Bay

Dès mercredi, la LNH présentera un gros duel en finale de la Coupe Stanley. Le Colorado et Tampa Bay croiseront le fer pour mettre un point d’exclamation à des séries qui ont été, ma foi, assez enlevantes.

Et tout le monde est d’avis que cela donnera de gros matchs.

Pour ma part, ce sera devant ma télévision que ça se passera, évidemment. Par contre, ceux qui choisiront d’aller aux matchs vivront deux réalités différentes puisque les prix pour aller voir le Lightning et pour aller voir l’Avalanche n’ont rien à voir.

Mais vraiment rien à voir.

Sur le site de la LNH, on peut voir que s’acheter un billet pour aller voir le Colorado lors des deux premiers matchs se fait à partir de 999$ le billet. C’est un gros prix qui n’est pas exactement accessible.

Mais pour le Lightning? On parle d’un billet six fois moins cher, soit à partir de 167$.

(Crédit: NHL.com)

Rien à voir, que je vous dis.

Si jamais vous trouvez un avion pas trop cher qui part du Vermont, par exemple, je pourrais presque vous recommander de vous payer un trip pour aller en Floride voir un match…

Je suis aussi allé voir sur StubHub, question de comparer là aussi. Pour les deux premiers matchs à Denver, les billets sont à partir de 1051$ et 1172$ pour les deux premiers matchs de la série.

En Floride, la différence est moins marquée (à partir de 777$ et 890$ le billet pour les matchs #3 et #4), mais ce n’est pas la même gamme de prix.

Non, la Floride n’est pas un marché traditionnel. Et on ne peut même pas dire que c’est parce que ça fait trois fois de suite que le club y va et que les gens sont habitués puisque la première fois, les gars ont gagné à huis clos dans la bulle albertaine d’Edmonton.

Rappelons que si les Rangers, un club qui évolue dans un marché très traditionnel, avaient battu Tampa Bay, c’est l’Avalanche qui ferait figure d’enfant pauvre puisque les prix au MSG auraient été très élevés.

En rafale

– La vague du Rocket est bien réelle.

– En parlant du Rocket.

– Il sera à surveiller ce soir.

– John Gibson sur son départ?

– Tout s’explique à New York.

– Le gars a compris.

PLUS DE NOUVELLES