Coupe du monde au Qatar : seuls les gens importants pourront boire de l’alcool

La présentation de la Coupe du monde (en novembre) au Qatar fait grandement jaser. Après tout, l’idée de tenir la Coupe du monde à un endroit où les droits humains ne sont pas respectés ne fait pas exactement l’unanimité.

C’est un débat qui redevient d’actualité, mais il est trop tard pour ça.

Il faut dire que le débat redevient d’actualité en raison du fait que le tournoi va commencer, mais aussi parce qu’une décision controversée vient à peine d’être annoncée : il n’y aura pas d’alcool qui sera vendue aux amateurs.

La porte avait été ouverte récemment, mais le Qatar vient de la fermer ce matin.

La porte avait été ouverte afin de vendre de l’alcool en marge des parties, mais finalement, cela ne se fera pas. Tout ce qui pourra se faire, c’est de voir des bières non alcoolisées être vendues.

Budweiser, qui a une entente de 75 M$ pour chaque cycle de Coupe du monde, pourra donc vendre des produits sans alcool, mais vous comprendrez qu’en marge de la nouvelle qui vient de sortir, on ne parle pas d’un client satisfait.

À 48 heures du tournoi, on va se le dire : la bière était prête. C’est donc un énorme coup pour eux. Mais ce l’est aussi pour les fans, qui voient les conditions être changées à la dernière seconde.

Et question de rajouter l’insulte à l’injure, que des produits alcoolisés pourront être vendus aux gens importants. Dans les suites de luxe, les dirigeants et les riches pourront boire de la bière et du champagne.

C’est aussi le système à deux vitesses qui insulte grandement les gens. Après tout, c’est plus que de se plier au exigences du pays qui est en jeu ici quand on voit que les gens importants pourront boire.

Voilà qui se veut une ombre au tableau en ce début de tournoi.

En rafale

– Let’s gooooooooo.

– Beau portrait de sa situation actuelle.

– Quel beau joueur.

– Les Padres veulent s’améliorer.

– Clairement.

– Ça change vite, au hockey.

PLUS DE NOUVELLES