Connor McDavid avoue ne pas avoir été au sommet de son art hier soir

Hier soir, les Oilers d’Edmonton ont échappé un deuxième match de suite (au compte de 4-0) contre l’Avalanche du Colorado du côté de Denver. Les deux équipes vont donc prendre le chemin de l’Alberta avec un avantage marqué pour le Colorado.

Comment les Oilers en sont-ils arrivés là? À mes yeux, le premier facteur doit être devant le filet.

Mike Smith a le don de toujours donner le mauvais but (ou même les mauvais buts) devant la cage des siens. Et je ne parle pas juste de cette année, mais des dernières années en général.

Qu’on se comprenne bien : j’ai du respect pour un gardien qui continue de jouer à un âge si vénérable. Cependant, je me mets dans la peau de Connor McDavid et je me dis que le #97, qui sera jugé tant qu’il n’aura pas gagné la Coupe, voudrait probablement tout faire pour avoir un vrai gardien #1.

Imaginez les Oilers avec le Carey Price des séries 2021, par exemple…

Mais McDavid n’est pas là pour lancer la première pierre à son gardien, qui a donné quatre buts hier. Non, la première pierre a été sur sa propre personne puisque le capitaine des Oilers l’avoue sans détour : hier, il n’a pas été assez bon.

Avec son dernier changement, Jared Bednar a menotté McJesus avec Devon Toews, Cale Makar, Nathan MacKinnon, Gabriel Landeskog et Valeri Nichushkin. Cela a bien fonctionné puisque pour la deuxième fois des séries, McDavid n’a pas eu de point.

Et lors de son autre match sans noircir la feuille de pointage en première ronde, les Kings avaient aussi blanchi Edmonton au compte de 4-0.

En fait, cela a été le cas pour les Oilers en général puisque personne n’a été productif. Les meilleurs joueurs n’ont pas vraiment eu de chances de qualité de tirer et le Colorado a vraiment été en contrôle.

Les autres gros attaquants n’ont pas été des facteurs.

Mais ce qu’il ne faut pas négliger, c’est le fait que le gardien Pavel Francouz a été extraordinaire. Le gardien #2 du Colorado n’était pas le premier choix de son pilote, mais en l’absence de Darcy Kuemper, qui est blessé, il s’est levé.

Et c’est tout à son honneur. Maintenant qu’il a réduit les Oilers au silence via un jeu blanc, on sait que le Colorado peut compter sur lui (à court terme, du moins) si le régulier n’est pas en santé.

On doit aussi noter les trois points de Nazem Kadri et les deux points d’Artturi Lehkonen.

Hier après-midi, j’ai justement glissé un mot sur l’importance de Lehky chez l’Avalanche. Et suite à son excellent match d’hier, ses coéquipiers ne se sont pas fait prier pour chanter à nouveau ses louanges.

Le prochain match sera excitant. Il aura lieu demain, au grand plaisir de tous ceux qui aiment voir du gros hockey et qui réalisent à quel point le Canadien est loin de ce niveau-là.

Ce soir, ce sera un duel entre le Lightning et les Rangers au MSG. On a vraiment droit à de bonnes séries, n’est-ce pas?

En rafale

– L’entraîneur des Oilers ne veut pas critiquer les arbitres, mais…

– À vos questions.

– Faire les séries est payant pour les joueurs. [CHN]

– Dossier à suivre.

– Les Blue Jays ont gagné un huitième match de suite.

PLUS DE NOUVELLES