Connor Bedard et Adam Fantilli tentent un but Michigan

Si on vous avait demandé il y a quelques années ce qu’était un but Michigan, vous auriez probablement répondu: quoi? Mais depuis quelques années, cette feinte spectaculaire est devenue de plus en plus connue.

Ce but aurait été marqué pour la première fois par Mike Legg le 24 mars 1996. L’attaquant jouait pour l’Université du Michigan et on lui a donc donné ce nom.

Il y a eu quelques exemples dans divers circuits dans les années suivantes, mais ce n’est qu’en 2019 que le premier a été inscrit dans la LNH. Andrei Svechnikov a réalisé l’exploit et il l’a même répété quelques semaines plus tard.

Cette feinte est ensuite devenue très populaire dans la LNH. Trevor Zegras en est devenu un de ses artisans principaux et en a même marqué un contre le Canadien.

En fait, peu importe le niveau, on voit de nombreuses feintes de ce genre être tentées. Même au pee-wee, les jeunes tentent le Michigan… 

Dans la première période du match entre le Canada et la Tchéquie au CMJ,Adam Fantilli et Connor Bedard, les deux meilleurs espoirs pour le prochain repêchage, en ont tenté un chacun en l’espace de 10 minutes. Toutefois, les deux tentatives ont été bloquées par l’adversaire. 

Il faut certainement souligner l’ambition de ces deux jeunes hommes. Je suis certain que les entraîneurs ne sont pas nécessairement les plus grands partisans du Michigan.

Sans rien enlever à cette feinte, qui est extrêmement difficile à exécuter, il faut avouer qu’elle a perdu de son lustre. Quand un jeu spectaculaire devient si commun, il est moins spécial. C’est un peu comme l’attrapé à une main au football. Lorsqu’Odell Beckham Jr. avait réussi le sien en 2014, l’internet s’était enflammé. Cependant, la quantité de receveurs ayant réussi ce « catch » est devenue tellement grande, qu’il est maintenant banal.

Le Michigan n’est peut-être pas aussi commun qu’une passe du revers, mais il est certainement moins impressionnant qu’en 2019. 

PLUS DE NOUVELLES