Congédiement de Bruce Boudreau : Elliotte Friedman a été blâmé

Dans les derniers jours, les Canucks de Vancouver ont fait parler d’eux pour les mauvaises raisons. Alors qu’ils ne répondent pas aux attentes depuis le début de la campagne, ils ont annoncé hier que Rick Tocchet allait prendre la place de Bruce Boudreau comme entraîneur-chef du club afin de redresser la barre.

Tocchet en a également profité pour envoyer une flèche en direction de Boudreau, mais ça, c’est une autre histoire.

Quel est le problème avec ce changement? En fait, c’est que ça faisait déjà plusieurs semaines que la rumeur court et que ça faisait quelques jours qu’on savait que le changement allait s’effectuer. Des insiders comme Elliotte Friedman avaient rapporté la nouvelle, mais malgré tout, les Canucks ont gardé Boudreau et ils l’ont mis dans une situation très difficile.

Et même si les Canucks ont été blâmés, ils n’ont pas été les seuls, alors que durant le 32 Thoughts Podcast du jour, Friedman a révélé qu’il avait lui aussi été blâmé pour la situation.

L’informateur rapporte qu’il a reçu un appel en provenance de Vancouver de la part d’une personne qu’il connaît, et que lors de celui-ci, la personne en question y est allée de cette information :

Si tu n’avais pas rapporté la nouvelle, rien de tout ça ne serait arrivé. – Message effectué à Elliotte Friedman dans les derniers jours

Notons toutefois qu’on ne sait pas si la personne fait partie de l’organisation des Canucks : Friedman reste très vague à son sujet (et il fait bien de le faire).

En fait, si vous voulez savoir ce qui serait arrivé si Friedman n’avait pas rapporté la nouvelle, c’est bien simple : c’est tout simplement un autre informateur qui aurait eu vent de l’histoire et qui l’aurait rapportée. C’est comme ça que ça fonctionne dans le milieu.

Je ne dis pas que c’est parfait, mais c’est la réalité du métier : des gars comme Friedman sont payés pour obtenir des scoops et pour être les premiers sur la nouvelle.

Si les Canucks voulaient réellement éviter un tel fiasco, ils auraient simplement pu remercier Boudreau de façon plus conventionnelle et le remplacer par un adjoint de façon intérimaire pour lui éviter tout le cirque qu’il a vécu lors des derniers jours. Après tout, si Friedman a eu vent de la décision il y a plusieurs jours, c’est qu’elle a été prise depuis un certain temps.

Mais bon, c’était peut-être une idée trop simple pour une organisation qui a de la difficulté avec l’imputabilité par les temps qui courent (mais ça, ce n’est pas Boudreau qui le dira haut et fort)…

En rafale

– Parlant de Bruce Boudreau.

– Effectivement.

– Où aboutira Vladislav Gavrikov?

– Rien de moins.

– Vente de feu à prévoir chez les Raptors?

PLUS DE NOUVELLES